Christian Brüls veut amener Westerlo le plus haut possible: "Il y a de belles équipes dans la série"

Christian Brüls place Seraing parmi celles-ci, tout en ne visant que la victoire.

Christian Brüls veut amener Westerlo le plus haut possible: "Il y a de belles équipes dans la série"
©BELGA

Jusqu’ici, Westerlo n’a pas été épargné par la Covid. D’où de nombreux matchs de retard… désormais comblés. La réception de Seraing sera le 5e match en 16 jours des Campinois.

"Sur le plan de la programmation, ce n’est peut-être pas idéal… sauf quand tu peux enchaîner des succès. Mais, moi, je préfère disputer des matchs que de me rendre à l’entraînement", signale le Malmédien Christian Brüls… indisponible ce week-end pour cause de mise en quarantaine.

L’ancien Eupenois n’avait jamais joué contre les Métallos, en match officiel, avant la première manche victorieuse des Campinois (0-2). "On savait que si on allait au Pairay à visière découverte, on allait encaisser car Seraing dispose d’une très belle équipe."

Même les deux défaites ne font pas changer le milieu offensif d’avis. "Dans cette série où l’on croise chaque adversaire un match sur sept, on ne peut pas parler de bon ou de mauvais moment pour affronter un adversaire. D’autant que Seraing demeure toujours deuxième !"

L’ancien de Rennes et du Standard évoque le cas Mikautadze : "Forcément, s’il marque trois buts par match, c’est plus facile pour son équipe d’enchaîner les victoires. S’il est moins buteur pour l’instant, il peut toujours retrouver ses sensations à n’importe quel moment ! Cet avant constitue un facteur important du jeu des Métallos, qui pourraient poursuivre leur bon parcours… s’il reste jusqu’en fin de saison."

Quant à Westerlo, victorieux de Deinze (3-0) mercredi, on espère, au final, chiper cette 2e place à Seraing. "Début de saison, certains ont pensé que ce serait facile pour nous ! Mais force est d’accepter qu’il y a de belles équipes dans cette série. Des formations proposant du jeu. Comme Seraing, Lommel ou le RWDM. Ça joue vraiment mieux au foot cette saison en D1B."

En fin de contrat en juin 2021, l’ex-Panda veut amener les Campinois le plus haut possible. Puis… "La D1A, j’y pense encore. Pourquoi pas avec Westerlo… Gagnons d’abord dimanche, en pratiquant notre jeu visant à faire courir l’adversaire."

Le noyau sérésien : Dietsch, Mignon, Swers, Godart, D’Onofrio, Nadrani, Boulenger, Pierrot, Machado, Faye, Kilota, Maydana, Basha, Sabaouni, Cissé, Lahssaini, Jallow, Mouhli, Milicevic, Bernier, Cascio, Al Badaoui, Mikautadze, Ndiaye. Jallow est de retour, Gueye et Sanogo toujours out.

Tous les scores de la Challenger Pro League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be