On s’étonnait de le voir accompagner un joueur de Seraing à une audience de la commission d’enquête de la fédération dans le cadre du Covidgate alors qu’il avait été licencié par le club le 6 février. "J’étais là pour rendre service. L’agent d’un joueur de Seraing avait un souci pour le conduire à l’audience et il m’a appelé. J’étais à Anvers et je suis vite venu. Je considère encore les joueurs de Seraing comme mes enfants. Ça me coûte terriblement de ne plus pouvoir être avec eux. J’ai perdu 10 kilos depuis mon C4 à Seraing. Je ne travaille plus pour le club mais ça m’arrivera encore d’être en compagnie des joueurs."