Dans une vidéo publiée par le club, celui qui porte le numéro 6 est notamment revenu sur le début de championnat explosif des Sérésiens en expliquant que la ligne de conduite avait été respectée et que le niveau de la série était intéressant avec des clubs comme l'Union et Westerlo.

Il a aussi prononcé quelques mots sur son rôle de capitaine mais c'est surtout au sujet de l'évolution du club qu'il s'est exprimé, en évoquant le passé, le présent et l'avenir.

"Avant, nous nous changions dans des vestiaires compliqués, où il fallait scinder le groupe chaque semaine. Maintenant, nous avons des outils qui se mettent en place, comme le nouveau terrain qui arrive ou encore la salle de muscu qui est en phase d'être finalisée. Ce sont des outils qui permettent au club de grandir. Personnellement, je savais depuis le début que le fait que le FC Metz soit derrière nous allait nous permettre d'évoluer (...)", a déclaré Pierrot.

Pour lui, aucun doute, Seraing a tout pour revenir au sein de l'élite belge, grâce à de nombreux efforts fournis. "J'espère que nous pourrons connaître un jour une vraie montée, c'est un rêve. Si j'avais une baguette magique, mon plus grand souhait serait de voir Seraing en D1A. Je pense que c'est la place du club."

Enfin, au cours de l'entretien, il a évoqué ses souvenirs, dont son premier match avec les Métallos, contre Anderlecht, en amical. Et si le prochain duel contre les Mauves était un match de championnat de D1A comme l'espère le capitaine? La saison est encore longue...