Décidément, cette fête attendue depuis un quart de siècle en Principauté n’a connu que des contrariétés depuis le tirage au sort !

Après les deux reports ainsi que l’absence de supporters et d’un potentiel stade plein et en feu, Madame Pluie a décidé de tremper totalement Madame Pelouse.

Gorgé d’eau, le terrain, aux allures de vraie piscine, ne pouvait que priver ce derby liégeois d’un spectacle digne de ce nom.

Néanmoins, avant le coup d’envoi, une énième péripétie venait ajouter à ce derby une nouvelle touche inattendue : M. Vergoote, l’arbitre principal, regagnait son domicile dare-dare. En effet, son épouse était sur le point d’accoucher. Un "abandon" compréhensible mais n’aurait-on pas pu anticiper ce potentiel événement ?

Alors que les fans sérésiens avaient étalé, en cours de journée, un tifo, ils étaient quelques-uns à s’être rassemblés à l’extérieur du stade. Tout comme certains de leurs homologues rouches, à l’autre angle du stade, grillaient quelques feux de Bengale. Pour un semblant d’ambiance…

Comble du comble pour ce derby où tout a tourné carré depuis le tirage, le Standard s’est montré d’un froid réalisme, tuant vite le suspense.

Il reste maintenant à Seraing à essayer de récupérer sa pelouse. Pas gagné, ça !