Mathias Fixelles a lancé les Unionistes en ouvrant le score à la 42e minute. Les troupes de Felice Mazzu ont fait le break via Casper Nielsen à la 69e minute. L'Union jouait alors à dix contre onze, après la seconde jaune et le renvoie au vestiaire d'Anas Hamzaoui à la 55e minute.

La 1e journée de D1B se poursuivra samedi avec le duel entre le RWDM et les U23 du FC Bruges, dimanche avec Westerlo - Lierse Kempenzone et lundi entre Lommel et Seraing.

A la suite du feuilleton juridico-sportif qui a animé le football belge cet été, la D1B reprend avec huit clubs dont cinq sont néo-promus. Une double confrontation aller et retour entre les protagonistes désignera le champion après 28 journées, ainsi que le descendant. Le deuxième classé jouera un barrage avec l'avant-dernier de D1A pour une place en Jupiler Pro League.

Le principe des tranches est en effet supprimé pour cette saison. Les Espoirs brugeois (U23), eux, ne pourront ni monter ni descendre. Le Club de Bruges NXT est ainsi l'un des cinq nouveaux venus dans la série au même titre que les montants de la première division amateur (appelée désormais Nationale 1), soit Deinze, Seraing, Lierse Kempenzonen et le RWDM.

Seuls l'Union-St Gilloise, Westerlo et Lommel évoluaient déjà en D1B la saison dernière.