L’ex-Montois semble avoir supplanté Sadin au poste de gardien de l’USG.

Adrien Saussez se souviendra longtemps du 15 octobre. C’est en effet à l’occasion d’un déplacement au Lierse qu’il a disputé, ce jour-là, son premier match officiel pour le matricule 10. "Cela fait bizarre d’y retourner aussi vite. Ce calendrier de D1B est vraiment spécial. Nous avions perdu logiquement là-bas, mais mon équipe était dans le creux et manquait de confiance", explique le gardien.

Avant d’ajouter : "Nos deux derniers matches ont été conclus victorieusement. Notre état d’esprit est donc différent. En plus, nos hôtes seront peut-être déçus de ne pas avoir décroché la première tranche. Mentalement, il faudra voir quel sera leur état d’esprit. Ce sera de toute façon difficile, mais si nous reproduisons une prestation de la même qualité que les deux précédentes, nous pouvons ramener quelque chose."

Arrivé comme doublure d’Anthony Sadin après avoir été durant six mois celle de Quentin Beunardeau à Tubize, l’ancien gardien de Mons a dû faire preuve de patience. "J’avais les quatre derniers matches du premier tour pour prouver ma valeur. J’estime avoir été à la hauteur et je pars du principe que j’obtiendrai à nouveau la préséance au Lierse. Et comme mon dernier match à enjeu datait auparavant de fin avril 2015, il est évident que plus je jouerai, plus je gagnerai en confiance. Je suis très motivé pour confirmer."


Le noyau : Saussez, Sadin; Martens, Mpati, Cabeke, Neels, Kaminiaris, Perdichizzi; Morren, Wallaert, Aguemon, Da Silva; Mombongo, Fauré, Zitte, Fixelles, Aoulad + un 18e joueur à désigner.