Union Saint-Gilloise

Les Bruxellois rejoignent Westerlo en tête de la Proximus League, avec neuf points sur neuf.

Pour sa première grosse opposition de la saison, l’Union Saint-Gilloise n’a pas tremblé. Après deux occasions galvaudées par Haugen, c’est Mathias Fixelles qui a ouvert le score. Parti en profondeur, il trompait calmement Davino Verhulst, à la 37e minute de jeu. Les Lokerenois, mis en difficulté par les assauts bruxellois, auraient pu revenir à la marque juste avant la pause, mais Arnaud Saussez a bien réagi, après avoir relâché un ballon, sur un coup franc excentré.

De retour des vestiaires, l’Union Saint-Gilloise a rapidement creusé l’écart. Casper Nielsen débordait sur le flanc gauche et son centre traversait toute la défense waeslandienne, avant d’être repris au second poteau par Tabekou (48e). Dans la foulée, Teuma et Vega auraient dû alourdir la marque. Surtout qu’à l’heure de jeu, Hupperts adressait un centre qui surprenait Saussez et c’est Federico Vega, in extremis, qui sauvait l’Union.

A la 87e minute de jeu, Casper Nielsen trompait une troisième fois Verhulst, mais Mbayo l’imitait quelques secondes plus tard pour faire 3-1.

L’Union Saint-Gilloise s’est finalement logiquement imposée. Un troisième succès, en autant de rencontres, qui lui permet de rejoindre Westerlo à la première place de la D1B.

Union SG : Saussez ; Vega, Perdichizzi, Kandouss, Hamzaoui ; Teuma, Mehlem, Nielsen ; Tabekou (73e Gerard), Fixelles (64e Bouekou), Haugen (80e Ferber).

Lokeren : Verhulst ; Koike, Filipovic, Van Damme, N’Ganga (28e De Jonghe) ; N’Dao, Mpati, Marecek (57e Hupperts) ; Amano, Navarro, Hajric (82e Mbayo).

Arbitre : M. Put.

Avertissement : Van Damme.

Les buts : 37e Fixelles (1-0), 48e Tabekou (2-0), 87e Nielsen (3-0), 89e Mbayo (3-1).