Présent au derby entre le RWDM et l’Union Saint-Gilloise dans un rôle de consultant pour Eleven Sports, Danny Ost livre une analyse assez pessimiste quant aux chances de voir l’Union atteindre ses ambitions de titre si elle ne se renforce pas sur le plan offensif. "Quand j’ai vu les résultats de l’Union en préparation et les noms transférés, je faisais partie de ceux qui les voyaient comme favori n°1 pour le titre. Mais aujourd’hui, je revois totalement ma position. Si l’Union veut monter elle est obligée de faire des transferts offensifs. C’est un problème récurrent et si la direction n’y remédie pas, l’Union va vivre une saison extrêmement difficile", lance Danny Ost.

Le derby face au RWDM samedi a montré toutes les carences offensives des Saint-Gillois. "Depuis le départ de Niakaté, les problèmes offensifs de l’Union sont récurrents. Cette saison, cela manque de vitesse, de percussion tant à droite qu’à gauche. L’an dernier, l’Union pouvait compter sur la vitesse de Tabekou et le travail de Ferber mais avec l’effectif actuel, Mazzù ne peut rien faire. L’Union doit absolument se concentrer sur son recrutement offensif."

Car ce manque de poids offensif pourrait rapidement jouer sur le moral du reste de l’équipe selon Danny Ost. "Certains joueurs sont moins bien, tout simplement parce qu’ils ne savent pas sur qui s’appuyer devant. Et cela se ressent au niveau de la mentalité affichée par les joueurs. Si la direction ne prend pas le taureau par les cornes, la saison de l’Union s’annonce extrêmement difficile."