Le coach saint-gillois a dû apprécier la solidarité et le gros mental affiché par ses joueurs dans des conditions particulières. "Quand tu peux mener 4-1 et que tu te bats jusqu’au bout pour préserver ce petit but d’avance, tu ne peux que féliciter les garçons car ils ont vraiment bien réagi à toutes ces péripéties", évoquait Felice Mazzù avec un bon sentiment en cette fin d’année. "Je suis heureux car j’ai vu un groupe qui avait vraiment envie de réussir ce challenge, d’aller au bout de l’aventure."

Mais hors de question pour Mazzù de relâcher la pression et de croire que tout sera fait en reprenant début janvier. "Il reste treize rencontres. C’est plus ou moins ce que nous avons déjà joué jusqu’à présent. Il faudra reprendre de la même façon, avec cette passion et une bonne mentalité. Rien ne sera simple pour nous jusqu’à la fin. Je pense que cette trêve fera du bien mentalement aux joueurs. Ils peuvent savourer quelques jours off avec leur famille en ayant du positif en tête."

Les joueurs reprendront le 28 décembre en individuel puis le 4 janvier en groupe. Deux (voire trois) amicaux sont prévus avant la reprise officielle du championnat.