Huit matches, deux défaites (NdlR : deux premières rencontres) et six victoires de rang. Les Unionistes marchent sur l'eau en ce moment. Que dire de plus face à un tel bilan ? Rien, hormis le fait que les joueurs sont dans une forme étincellante et que le niveau de jeu proposé par les Bruxellois doit se rapprocher des idées de l'entraineur carolo.

Dans le match de cet après-midi face à Valenciennes, les Bruxellois ont alterné le chaud et le froid. Le tout bon en première période mais, surtout, en fin de partie. Les Unionistes repartent victorieux du stade du Hainaut grâce, notamment, à un Anthony Moris de feu et à Christian Burgess, qui ont assuré pour ne pas encaisser de goal. L'équipe a joué de manière méthodique pour marquer quand il le fallait via Nielsen, Lapoussin et Fixelles.

Heureusement pour le matricule 10, la première semaine de préparation, où les Saint-Gillois avaient chuté face au Crossing (1-0) et à Genk (3-1), a été vite oubliée... Les troupes de Mazzù se sont rattrapées et laissent désormais envisager le meilleur pour le futur. Cela tombe bien, le championnat reprend vendredi prochain et les choses sérieuses vont enfin commencer. Place à la confirmation.

Valenciennes - Union Saint-Gilloise : 0-3

Union SG (1ère MT) : Moris; Vega, Burgess, Kandouss, Hamzaoui; Mehlem, Nielsen, Fixelles; Lapoussin, Sigurdarson, Undav.

Union SG (2ème MT) : Moris; François, Burgess, Kandouss, Hamzaoui; Mehlem (84e Van Der Heyden), Nielsen, Fixelles (86e Bah); Lapoussin, Sigurdarson (67e Lynen), Undav.

Les buts : 8e Nielsen (0-1), 79e Lapoussin (0-2), 82e Fixelles (0-3).