L’Union prépare son grand retour en D1A. Le club a lancé, ce mardi 13 avril, ses travaux d’aménagement pour être conforme à la D1A. Pas de grands changements à l'horizon, juste un petit relifting...

Comme annoncé il y a quelques semaines par le CEO Philippe Bormans, le stade Marien connaitra donc quelques modifications au niveau de son éclairage et de son terrain. Tout d’abord, les luminaires entourant le terrain se doteront d’un éclairage LED. Un système d’éclairage plus technologique et abouti mais, surtout, respectueux de l’environnement. Un point sur lequel les dirigeants du club veulent se baser pour leurs prochains projets.

Pour le terrain, les décideurs de la maison jaune et bleu ont également décidé de ne pas opter pour les bâches chauffantes (NdlR : comme ce fut le cas il y a quelques semaines) mais d’installer un système chauffant sous la pelouse. Le but principal de cette action est de pouvoir jouer ses matchs par temps de gel sans aucun souci. Mais il ne s’agit pas du seul changement ! La pelouse sera entièrement refaite et deviendra "hybride". Il s’agit, en réalité, d’une "solution écologique et durable pour une plus belle surface de jeu", précise le communiqué de presse de l’Union.

À cause de ces aménagements, le dernier match de la saison face à Deinze (dimanche 25 avril à 18h) devrait être délocalisé sur la pelouse de Malines, au stade Achter de Kazerne. Le club attend les différents accords des autorités compétentes afin de confirmer l’opération.