Les Saint-Gillois étaient les meilleurs mais n’ont pas su tuer la rencontre.

L’Union est régulièrement plus en difficulté face aux équipes moins bien classées que lors des matchs au sommet. Un constat que l’on a pu une fois de plus faire durant les 45 premières minutes. Face à une équipe très repliée, la magie d’un Nielsen manquait cruellement aux Bruxellois qui ne parvenaient pas à emballer la rencontre. La frappe à distance de Kandouss aurait pu réveiller le stade mais c’est bien de la tête de Diaby que les premiers frémissements venaient, obligeant Saussez à sortir le grand jeu.

Face au manque de dynamisme de son secteur offensif, Christiansen n’attendait pas la mi-temps pour effectuer un premier changement: le transparent Haugen était prié de quitter la pelouse au profit d’un Ferber dont la montée à la 42e dynamitait l’attaque saint-gilloise en quelques instants. Mieux, juste avant la pause, le centre millimétré de Kis était repris de la tête par Fixelles pour une reprise qui filait au fond au meilleur des moments.

Bien plus présents offensivement, les Saint-Gillois auraient mérité de doubler la marque sur deux superbes tentatives de Tabekou mais comme c’est souvent le cas depuis le début de la saison, c’est l’adversaire qui faisait preuve d’efficacité, Diaby arrachant le point du partage à la suite d’un corner.

Union - Lokeren 1-1

Union: Saussez, Vega, Kandouss, Perdichizzi, Kis, Lorbek, Teuma, Hamzaoui (81e Young), Tabekou, Fixelles (81e Gerard), Haugen (42e Ferber).

Lokeren: Verhulst, Koike, Diaby, Van Damme, De Jonghe, Marecek, Tirpan, Amano (90e Straetman), Beridze, Benhaib (74e Diakhate), Hajric (76e Lawal).

Arbitre: M. Debeuckelaere.

Avertissements: Tirpan, Perdichizzi, De Jonghe, Kis.

Exclusion: 85e Beridze (2j.).

Les buts: 45e Ferber (1-0), 73e Diaby (1-1).