Union Saint-Gilloise Face à Zulte Waregem, les Saint-Gillois se verraient bien signer un cinquième succès de rang.

Quelques minutes après la quatrième victoire consécutive de ses troupes dans les playoffs 2 sur la pelouse de Courtrai, Luka Elsner saluait l’état d’esprit affiché par ses joueurs. Un groupe solidaire qui a su se serrer les coudes dans les moments difficiles du match, pour ensuite se montrer efficace sur le front de l’attaque.

L’entraîneur saint-gillois saluait aussi toute la motivation de son groupe alors qu’il sait très bien qu’il n’a rien à gagner lors de ces rencontres, faute de licence européenne.

Et pourtant, l’Union ne veut pas lever le pied. Au moment de recevoir Zulte Waregem, tout le peuple saint-gillois se met à rêver d’un 15 sur 15, d’autant que Zulte ne fait peur à personne du côté du stade Marien. Mais attention à ne pas tomber dans la facilité, comme le signale Luka Elsner.

"Il faut éviter de tomber dans une certaine facilité. Cependant, je suis content de la réaction des joueurs, qui sont conscients qu’ils ne sont pas dans une situation où ils n’ont plus rien à prouver. Un piège dans lequel on est précédemment tombé à plusieurs reprises en championnat. Recevoir Zulte Waregem devant notre public qui, à Courtrai, s’est encore signalé par son formidable soutien, est un nouveau rendez-vous à ne pas manquer", précise l’entraîneur.

En remportant ses quatre premières rencontres de ces playoffs 2, l’Union a montré qu’elle pouvait rivaliser avec les formations de D1A. Elle a aussi changé de statut et n’est plus aujourd’hui considérée comme une petite équipe de D1B. "Nos résultats font que l’Union est devenue l’équipe à battre."

Et ce sera là l’ambition de Zulte Waregem samedi soir. "C’est une bonne équipe, qui a de la vitesse, et des joueurs qui dans les duels peuvent faire la différence. Je m’attends dès lors à un match difficile."

Mais l’Union respire la grande forme, avec un moral gonflé à bloc et des joueurs toujours aussi désireux de se mettre en évidence dans cette fin de saison. "Jeudi après l’entraînement, on a pu se reposer sur la pelouse. On sent que l’été arrive. Quand on enchaîne les victoires, c’est plus facile de travailler. C’est naturel."

Voilà donc Zulte Waregem prévenu, l’Union se verrait bien signer un incroyable 15 sur 15 et ainsi conforter sa première place dans ce groupe B.