Union Saint-Gilloise

La fin de la préparation approche et Thomas Christiansen a effectué quelques essais. 

Face à Waasland-Beveren (victoire 1-3), il a ainsi positionné Siebe Van der Heyden devant la défense, en sentinelle. "Normalement je joue en défense centrale, mais c’est plutôt positif d’être polyvalent et de découvrir de nouvelles positions. C’était plus éprouvant physiquement, je l’ai senti dans les jambes en fin de rencontre", sourit l’intéressé. Surtout que la nouvelle recrue de l’Union saint-gilloise n’a pas participé à toute la préparation. "Ils ont commencé le 20 juin et je ne suis arrivé que le 29. J’avais un petit retard, mais ça va de mieux en mieux. J’ai en plus été très bien accueilli par le groupe, donc tout se passe bien."

Vu le départ de Pinto, dont le contrat a été rompu d’un commun accord, une place s’est peut-être libérée dans l’entrejeu. Formé au Sporting d’Anderlecht, le jeune homme de 21 ans a transité par Ostende et le FC Eindhoven, aux Pays-Bas. "Je suis de retour à la maison, ça me fait plaisir. C’est un changement, ne fût-ce qu’au niveau de la langue. Sinon, il faut travailler autant là-bas qu’en Belgique. Le style est un peu différent, c’est plus physique alors qu’on pose davantage le ballon au sol aux Pays-Bas."

L’adaptation ne semble en tout cas pas poser de problème à Siebe Van der Heyden, auteur d’une prestation encourageante sous la vareuse unioniste.