Pas un match de la mort pour Virton face à Lommel, mais presque…

Les Gaumais se déplacent chez leur seul adversaire dans la course au maintien.

Daniel Jonette
Pas un match de la mort pour Virton face à Lommel, mais presque…
©BELGA

Je ne sais pas si on peut parler de match de la mort, mais il est clair qu'il est très important", lance d'emblée Pablo Correa, l'entraîneur virtonais. "Il reste encore beaucoup de matchs derrière et quel que soit le scénario de ce week-end, il faudra rester attentif. Mais cette rencontre peut conditionner notre avenir d'une manière ou d'une autre. C'est un premier tournant en tout cas."

Un virage à la sortie duquel l’Excelsior devra éviter de se retrouver dans le décor. Car une défaite signifierait un retard de cinq points sur son unique adversaire dans la course au maintien désormais, et ce à huit journées du terme. En d’autres mots, un gouffre pour une formation qui n’a pas encore empoché la moindre unité en 2022. Et n’a plus gagné depuis le 5 novembre et un déplacement à… Lommel.

Défaite interdite donc, pour des Gaumais qui peuvent se targuer d'un 6/6 face à ces Lommelois en première partie de saison et puiseront peut-être dans ce constat la dose de confiance qui leur manque. "On dit jamais deux sans trois, enchaîne Pablo Correa. Mais je crois plutôt que chaque match a sa vérité. L'objectif, depuis le début de cette année, c'est de battre les adversaires directs et de grappiller des points là où on le peut. Mais je ne veux surtout pas que mon équipe pense que notre surplace est dicté par des éléments extérieurs. On va encore travailler la finition ces deux derniers jours (NdlR : vendredi et samedi), mais je pense que c'est surtout une question de confiance, de relâchement et d'envie le 'jour J'. On a besoin de cette efficacité et de points pour retrouver de la sérénité."

Le noyau : Sadin, Martin ; Remy, Bidi, Vinck, Hamzaoui, Rizzo, Ghazoini, Doué, Vanbaleghem, Kagé, Guillaume, Allach, Masangu, Mouaddib, Colella, Électeur, Anne, Faucher, Sidibé, Bia, Pinga.

Faucher et Anne sont a priori opérationnels, mais le second se testera encore ce samedi, pour éviter tout risque. Aabbou et Mbombo reprendront avec le groupe dans les prochains jours. Rizzo rentre de suspension.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be