Parce qu’ils remettaient en cause les conditions d’obtention de leur licence, les Virtonais, qui s’étaient pourtant vu décerner en première lecture le précieux sésame, avaient rendez-vous devant la CBAS ce vendredi, parce qu’ils n’étaient pas d’accord d’être mis sous tutelle par la fédération. Alors que la décision de la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport n’était pas encore connue, les dirigeants virtonais se sont dit confiant à l’issue de l’audience.

"Les débats ont duré près de deux heures et on devrait s’en sortir avec des conditions de contrôle allégées", confirme Patrice Waltzing.

La CBAS a en effet rassuré les Virtonais quant à l’obtention de la licence. "Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous avons reçu confirmation que nous avons bien cette licence et rejouerons en D1B en 2021-22", ajoutent les dirigeants gaumais sur leur site internet.

Place au sport

Dans une communication sur facebook, le club a ajouté ce mardi: "Suite à la décision de la CBAS, rendue tard hier (lundi) soir, nous avons le plaisir de vous confirmer que le RE Virton a bien obtenu sa licence et retrouvera donc la D1B lors de la saison 2021-22. De plus, les contrôles financiers imposés par la Commission des Licences début Avril ont maintenant été allégés par la CBAS, permettant ainsi au club de travailler sereinement pendant la saison à venir."

Les défis, sportifs cette fois, ne manqueront pas dans les prochaines semaines: "Après plus de douze longs mois de challenges hors des terrains, le RE Virton peut enfin se pencher sur ses défis sportifs importants qui l’attendent. Toutes les forces vives du club s’y attellent dès aujourd’hui et nous aurons de plus amples informations à vous communiquer dans les jours à venir."