Au courant des succès du Beerschot et Westerlo, les Virtonais ont assuré l’essentiel.

L’acte 12 (sur 14) de la deuxième tranche de la Proximus League a souri aux Luxembourgeois. Un succès qui ne doit rien à personne et qui leur permet de revenir à la hauteur du duo Beerschot-Westerlo à la première place avec 20 points au compteur.

L’essentiel est acquis sans coup férir. Le prochain match, à Westerlo samedi à 17 h, sera tout autre. Qu’on se le dise. "On est mal entrés dans la rencontre" , analyse l’entraîneur adjoint Emmanuel Coquelet.

Sans être dangereux, les Lokerenois plièrent après l’ouverture du score de Stelvio Cruz (20e) à la réception d’une offrande de Claes puis rompirent après l’exclusion de Mpati (28e). Il restait une heure à jouer et la messe était déjà dite. "Nous marquons le 0-1 au bon moment. Le staff est satisfait car le but résulte d’une phase arrêtée. Nous avions travaillé ce secteur en semaine."

0-1 au repos et 0-2 via Ribeiro au coup de sifflet final. Le score est à peine forcé. "Nous aurions dû être plus efficaces" , dixit le T2.

Anecdotique.