Alors que Virton tarde à se remettre en route pour l’instant, la direction gaumaise a déjà confirmé ce mardi une idée qui semblait inéluctable : le matricule 200 n’alignera pas d’équipe d’âge la saison prochaine. "Notre objectif était sans doute trop ambitieux vu le peu de temps qui nous était imparti et le flou qui régnait quant à la forme que ce redémarrage aurait dû prendre", confirme le club dans un communiqué publié ce jour sur son site internet.

La direction gaumaise entend bien faire les choses pour le retour de son académie, mise à l’arrêt depuis une grosse année. "Nous avons reçu confirmation de la Fédération que, si nous voulions reprendre en Elite, il nous fallait mettre en place 15 équipes, ce qui est impensable alors que la période des transferts libres des jeunes talents et la période de mise en place d’associations avec d’autres clubs sont passées", précise encore le club. "L’objectif de Virton ne peut être de déshabiller les clubs locaux qui ont investi durant l’année écoulée pour accueillir nos jeunes qui s’étaient retrouvés footballistiquement orphelins."

Une académie gaumaise 2022

Mais les Virtonais comptent bien relancer une académie qui a, par le passé, vu éclore des talents tels que Thomas Meunier, Timothy Castagne ou encore Renaud Emond. "Nous allons donc profiter de la saison à venir pour développer un nouveau projet « d’académie gaumaise 2022» qui intégrera une dimension régionale forte et qui permettra de mieux accompagner nos jeunes talents et de développer de nouveaux axes comme le football féminin", confirment les dirigeants gaumais.