Remplaçant la saison passée, Mohamed Soumaré s’installe dans le onze de Virton.

"C’est bien, mais je ne me contente pas de ça !"

"Ça", c’est neuf titularisations et trois montées (78e, 71e, 31e) au jeu en douze rencontres (y compris celle à Dessel en Croky Cup).

"J’ai participé à tous les matchs", sourit Mohamed Soumaré. "J’ai montré que je pouvais faire partie intégrante du onze. Le coach, Dino Toppmöller, a été réceptif. Avoir sa confiance mais aussi celle de ses coéquipiers facilite les choses. Je suis bien."

Formé de 8 à 18 ans au RSC Anderlecht - génération Musonda Jr -, le Guinéen qui a grandi à Bruxelles était moins à la fête lors de la saison du titre en D1 amateurs. "Mon temps de jeu fut peu élevé. Il y a aussi eu trois coachs. Plaider sa cause alors que l’équipe est (bien) en place était compliqué."

Quelques mois plus tard, c’est le scénario inverse. Aligné sur le flanc droit au milieu de terrain devant Edisson Jordanov, celui qui choisit l’exil dès l’âge de 18 ans - 3,5 saisons en tout, d’abord en série B à Avellino, puis en série C à Melfi et à Teramo - espère être au coup d’envoi au Daknam. Et il était attentif au résultat d’OHL-USG disputé vendredi soir.

"Bien sûr, nous supportions l’Union… Mais, avant tout, il faut se focaliser sur notre prestation."

Giflés 4-0 le 8 septembre, les Flandriens ne tendront pas l’autre joue.

"C’est une certitude", remarque le pote de Romeni Scott Bitsindou, joueur de Lommel. "Ils ont relevé la tête, et même bien plus, avec une seule défaite lors de leurs sept dernières sorties. On s’attend à un duel plus que difficile", précise-t-il.

Au classement général, un six sur six assurera aux Luxembourgeois de remporter la première tranche. La "finale" contre OHL vendredi prochain vaudra le détour (déjà plus de 2 000 tickets ont été vendus).

Vincent Lommel

Le noyau : Moris, Dupire et Rousseau ; Jordanov, François, Malget, Prempeh, Angiulli, Sylla ; Couturier, Stelvio Cruz, Lecomte, Lapoussin, Ribeiro (?), Lazaar (?), Soumaré, Vanzo ; Hadji, Turpel (?), Joachim (?), Koré.

Laurienté, Kocabas, Kali et Claes squattent l’infirmerie. Danté, Benamra, Lewerenz, Ramalingom et Triboulet sont écartés. Angiulli et Soumaré sont sous la menace d’une suspension.