Ces substances ne figurent pas sur la liste des substances interdites par l'Agence mondiale antidopage


JOHANNESBURGLe Dr Michel D'Hooghe, président de la Commission médicale de la Fifa, a déclaré samedi lors d'une conférence de presse que la Fédération internationale avait constaté un abus de l'utilisation des produits anti-inflammatoires dans le football.

"Nous constatons un abus extraordinaire de produits anti-inflammatoires qui peuvent avoir des effets secondaires, du point de vue digestif comme sur le plan rénal", a souligné M. D'Hooghe.

"L'avenir nous donnera l'occasion de lutter contre ces produits", qui ne figurent pas sur la liste des substances interdites par l'Agence mondiale antidopage (AMA), a avancé M. D'Hooghe.

"Nous pratiquons en permanence des analyses sur les produits que nous pourrions ajouter ou éliminer de la liste. La décision est prise annuellement. Je ne pense pas que ce soit le cas pour les anti-inflammatoires", a indiqué John Fahey, le président de l'AMA.

© La Dernière Heure 2010