Dufermont : "Un pour un et tous pour tous"

Football

L. Dec.

Publié le

Jean-Pierre Dufermont a revisité, à la sauce mouscronnoise, la devise des Mousquetaires

MOUSCRON Avant ce succès décroché samedi soir face à Charleroi, les Hurlus n'avaient plus gagné depuis le 18 octobre dernier lors du match à domicile contre Roulers. Dans l'optique d'un déplacement périlleux le week-end prochain à Sclessin, il était donc primordial que les hommes d'Enzo Scifo se donnent de l'air. Pour ce faire, Mouscron a profité des errements carolos pour faire la différence à deux reprises en première mi-temps avant de faire preuve d'abnégation pour maintenir son avance après la pause.

"Il y a eu du cœur dans cette équipe de Mouscron. Ce soir (lire samedi soir), c'était un pour un et tous pour tous" , se réjouissait Jean-Pierre Dufermont. "Je suis persuadé que l'année dernière, nous n'aurions pas été capables d'aller chercher une telle victoire. Charleroi n'est pas n'importe qui. Il s'agit d'une formation qui avec son effectif actuel a les possibilités de décrocher un Top 5."

Déjà privé de Custovic et Vandooren, Enzo Scifo a encore relégué Baseggio sur le banc au profit de Walasiak. Ce dernier donnait rapidement raison à son coach et trouvait le chemin des filets pour ouvrir la marque. "Je sais qu'en ce qui concerne Baseggio, il souffre depuis plusieurs semaines de problèmes de dos ", déclarait le président mouscronnois. "Je ne sais toutefois pas si c'est la raison pour laquelle notre conseiller technique l'a mis sur le banc. Quoi qu'il en soit, cette tactique s'est révélée payante. Comme c'est la règle pour tout le monde, Baseggio devra travailler pour regagner sa place."

Avec ces trois nouveaux points dans l'escarcelle, Mouscron s'est replacé dans une position favorable au classement. "Un Top 5 est peut-être encore d'actualité pour Mouscron. Dommage dans cette optique que nous ayons galvaudé des points auparavant. Lors des dernières semaines, deux ou trois joueurs ont évolué en dessous de leur niveau. Contrairement à ce match contre Charleroi, certains ont parfois eu tendance à faire preuve de suffisance."



© La Dernière Heure 2008

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info