"Je voulais juste taper dans le ballon et je pensais avoir touché le ballon et non le garçon. Je m'excuse"

LONDRES Le Diable Rouge de Chelsea Eden Hazard a présenté des excuses jeudi après s'en être pris à un jeune ramasseur de balle mercredi à Swansea en Coupe de la Ligue anglaise, tandis qu'aucune plainte n'a finalement été déposé à l'encontre du joueur.

"Le garçon a mis son corps entier sur le ballon. Je voulais juste taper dans le ballon et je pensais avoir touché le ballon et non le garçon. Je m'excuse", a déclaré Hazard sur la chaîne de télévision du club.

"Le garçon est venu dans le vestiaire, nous avons eu une rapide discussion, je me suis excusé et il s'est excusé également", a précisé le milieu de terrain.
Mercredi, à la 80e minute de la défaite (0-0, 0-2 au match aller) de Chelsea à Swansea en demi-finale retour de la Coupe de la Ligue, Hazard a reçu un carton rouge, le premier de sa carrière, après s'en être pris à un ramasseur qui ne rendait pas assez vite le ballon à son goût.

Après avoir annoncé l'ouverture d'une enquête et indiqué prendre l'affaire très au sérieux, la police galloise ne devrait finalement pas donner de suite à cette affaire. "La police a interrogé le garçon et son père et il n'y aura pas de plainte. En ce qui les concerne, le dossier est clos", a déclaré un porte parole de Swansea.

Hazard pourrait en revanche faire l'objet d'une enquête de la Fédération anglaise de football (FA) dont le patron, Gordon Taylor, a jugé son comportement "inacceptable".

Le geste d'Eden Hazard envers un ramasseur de balle a mis en émoi toute l'Angleterre ! Alors que les esprits se sont refroidis, les réactions tombent concernant le coup de pied asséné par notre compatriote lors du match face à Swansea. Si certains défendent le joueur de Chelsea, fustigeant le comportement anti-sportif du jeune ballboy, d'autres estiment qu'Hazard a eu tort de réagir ainsi.

Selon Gordon Taylor, patron de la Professional Footballers' Association, le Belge n'aurait pas du se faire justice lui-même en voulant récupérer le cuir à tout prix. "Il a perdu la tête et doit être puni", a-t-il déclaré. "On peut comprendre sa frustration mais cet acte est inacceptable et l'arbitre n'avait guère d'autre choix."

Hazard défendu par les joueurs

Si le boss n'est pas d'accord, les joueurs eux, sont plus enclins à défendre leur collègue. Ainsi Joey Barton, jamais avare de tweets a partagé son point de vue sur le réseau social. Pour lui, Hazard aurait même du y aller plus fort histoire de corriger le ramasseur, coupable d'un geste peu fair-play.



Un comportement d'autant plus regrettable qu'il était prémédité, comme on s'en aperçoit sur le Twitter du jeune homme. Il y écrivait que le "roi des ramasseurs était de retour", ajoutant sans complexe #pertedetemps en hashtag. Un tweetos qui doit être tout content d'avoir tant de nouveaux followers...



Michael Owen, l'ancien petit prodige du foot anglais, y est également allé de sa réaction. Pour l'attaquant de Stoke City, c'est "la comédie jouée par le gamin qui est scandaleuse". Il doute qu'Hazard ait pu réellement toucher sa "victime", tout en soulignant que la réaction du Diable rouge était sans doute disproportionnée.



Quant à Pat Nevin, ancien joueur de Chelsea, il "aurait agi comme l'a fait Hazard". "Il a sûrement du regarder un peu trop les joueurs simuler", ironise l'Ecossais, qui fit les beaux jours de Chelsea dans les années 80.

Gareth Bale, l'ailier de Tottenham n'a pas manqué de féliciter Swansea tout en critiquant la décision de l'arbitre de renvoyer Hazard au vestiaire. Un avis pas partagé par Phil Neville et Rio Ferdinand, qui estiment la carte rouge méritée.



"Hazard le regrettera"

"Je pense qu'Hazard le regrettera quand il verra ça", a pour sa part déclaré Michael Laudrup, le coach de Swansea. "Le ramasseur aurait du rendre la balle mais il a d'abord été poussé et en suite frappé."

"En tant qu'ancien joueur, je comprends que quand vous êtes sous pression, vous faites ou dites parfois des choses que vous ne devriez pas. Mais certaines choses ne sont pas acceptables", a-t-il conclu.

© La Dernière Heure 2013