Clap troisième cette saison pour le clasico féminin. Autre contexte surtout puisque les filles de Stéphane Guidi entamaient, pour l'occasion, les plays-offs pour le titre. A domicile, sur la pelouse de Sclessin et contre l'éternel rival bruxellois, qui avait à défendre sa première place dans son mano a mano avec Louvain.

Les Anderlechtoises étaient les plus rapides à se mettre en action. Van Kerkhoven, de retour à la compétition, butait, seule dans les six mètres, sur le pied de Damman. Un gros gâchis pour les Mauves, qui devaient progressivement accepter le retour des Liégeoises, plus agressives dans les duels et dangereuses devant le but adverse. Si Van Eynde croisait trop son essai, celui de Vanmechelen, superbe et à distance, était tout aussi magnifiquement délogé de la lucarne par Odeurs. Une Davinia Vanmechelen blessée peu après, qui terminera la partie en supportant la douleur, comme un symbole de la détermination liégeoise.

Le petit but d'avance que les Rouchettes auraient certainement mérité avant le repos tombait à l'heure de jeu sur une action initiée par Fon et conclue par Schoenmakers. Deux joueuses qui touchaient là leur premier ballon! "En manque de motivation!" dixit Johan Walem, Wullaert et ses équipières se montraient incapables de contester la supériorité du Standard Fémina.

Standard: Damman, Nélissen, Coutereels, Humartus, Brackman, Van Eynde (75e Appermont), Miller, Janssens, Marinucci (59e Fon, 89e Detail), Rosala (59e Schoenmakers), Vanmechelen (89e Merkelbach).
Anderlecht: Odeurs, Toloba, De Neve, Tison, Deloose, Colson, Vatafu, Teulings (65e Ouzraoui Diki), Gelders (75e Maximus), Wullaert, Van Kerkhoven.
Arbitre: M. Federico.
Avertissements : Brackman, Gelders, Toloba.
Les buts: 61e Schoenmakers (1-0).