Quelques jours après la défaite surprise à domicile contre Grenade (1-2), le FC Barcelone s'est rendu à Valence dimanche avec un objectif : la victoire pour continuer à croire au titre. Avec un grand Lionel Messi, auteur d'un doublé, le Barça s'est imposé 2-3 et revient à deux petits points du leader, l'Atlético de Madrid, à quatre journées de la fin du championnat. Un leader que les Catalans affrontent justement samedi, dans une rencontre qui s'annonce décisive pour le titre. À quelques jours du choc, Messi a décidé d'inviter ses coéquipiers et leurs compagnes, mais également plusieurs membres du staff à son domicile, pour partager un barbecue.

Le but de ce barbecue était de célébrer la victoire de dimanche mais surtout, préparer le groupe au sprint final. Dans les médias espagnols, cette "réunion" fait le buzz et la polémique en raison de la crise sanitaire actuelle. Comme en atteste une vidéo, on entend les joueurs du Barça chanter : "Campeones, campeones, olé, olé, olé, !" Les Blaugranas semblent donc plus que jamais croire au titre.

Le problème, c'est que nous sommes toujours en pleine période de pandémie et en Espagne, les règles en vigueur autorisent un maximum de six personnes pour un rassemblement. Ce que l'Argentin n'aurait pas respecté puisqu'il aurait accueilli plus de 40 personnes dans sa villa. Une fête qui pourrait donc coûter cher à Messi et à ses coéquipiers.

Selon les médias espagnols, la Liga aurait ouvert une enquête sur tous les joueurs qui ont participé à ce barbecue, avant de passer éventuellement à une procédure disciplinaire.