Le Real Madrid a commencé sa saison par un récital dimanche en écrasant (6-0) un Saragosse impuissant sur sa propre pelouse

SARAGOSSE En attendant l'entrée en scène du Barça lundi au Camp Nou face à l'épouvantail Villarreal, les Merengue ont proposé le meilleur football de cette journée, et de loin.

Le Real Madrid, qui se présentait à Saragosse avec une équipe-type très proche de celle de la saison dernière - avec pour seuls changements un Coentrao remplaçant Khedira et un Benzema titulaire - a montré un jeu séduisant, plein de fluidité et de maîtrise.

Özil, qui a distillé les ballons au milieu, commençait par servir au millimètre Ronaldo qui clouait sur place Roberto (23). Le Portugais, en verve dimanche, allait s'offrir un triplé, commençant ainsi la saison comme il avait terminé la dernière: en marquant.

Dans le déluge de buts qui devait d'abattre sur la cage de Roberto, le 2-0 venait du côté droit de Ramos qui adressait un magnifique centre pour Marcelo. Le Brésilien, seul au point de penalty, déposait du gauche le ballon dans le petit filet (2-0, 28).

Xabi Alonso prenait part à la fête d'une magnifique frappe du droit aux 20 mètres (3-0, 63).

Après une nouvelle réalisation de Ronaldo (4-0, 70), Kaka, entré en cours de jeu, crucifiait Saragosse d'une frappe enroulée du droit (5-0, 81). Enfin, Ronaldo, encore lui, mettait un point final à la souffrance des Aragonais en signant le 6-0 (86).

La première journée a été moins savoureuse pour l'Atletico Madrid et Bilbao qui ont tous deux été tenus en échec à domicile dimanche contre Pampelune (0-0) et le Rayo Vallecano (1-1).

Les Basques ont été accrochés chez eux par un Rayo Vallecano décomplexé pour son retour dans l'élite. L'équipe des faubourgs sud de Madrid est parvenue à revenir au score par Movilla (61) alors qu'Iturraspe avait donné l'avantage aux locaux (55).

Sur sa pelouse du Vicente Calderon, l'Atletico a lui cruellement manqué de réalisme pour l'emporter. Pourtant dominateurs, les hommes de Gregorio Manzano n'ont pas su concrétiser leurs nombreuses occasions, Reyes (58) et Adrian (90+1) butant plusieurs fois sur Fernandez, gardien remplaçant de l'Osasuna entré à la place du titulaire Riesgo.

Parmi les outsiders, seul Valence a jusqu'ici réussi son entrée en scène en gagnant in extremis à domicile (4-3) face à Santander. Chez les "poids moyens", il restait toutefois encore Séville - Malaga, match qui devait débuter à 22h. (20H00 GMT).

Majorque a lui aussi profité de son premier match à domicile pour l'emporter contre l'Espanyol de Barcelone (1-0) grâce à un but assez chanceux de De Guzman (61).

Enfin, Getafe-Levante a accouché d'un autre match nul (1-1).

La première journée de Liga, qui devait se jouer le week-end dernier, a finalement été reportée aux 21 et 22 janvier, en raison d'une grève des joueurs professionnels. Le conflit, résolu depuis, opposait Ligue et joueurs, mécontents de ne pas percevoir des salaires non versés par certains clubs en cessation de paiement.

© La Dernière Heure 2011