Rien ne va plus à Valence où le public réclame la démission de Koeman


BILBAO Le FC Barcelone, qui menait au score contre l'Athletic à Bilbao (Bojan, 35e), s'est fait reprendre en fin de match (1-1) laissant échapper deux points précieux pour son opération "remontée", dimanche, lors de la 21e journée du Championnat d'Espagne.

Le leader de la Liga, le Real Madrid, qui recevait Villarreal en soirée, pouvait porter son avance sur le Barça à 9 points en cas de victoire.

L'Athletic Bilbao, qui navigue juste au-dessus de la zone de relégation, reste un redoutable adversaire dans son stade San Mamés. Le dernier visiteur, le Séville FC, avait cédé 2-0. Le Barça a pris l'avantage sur un but de son jeune avant-centre Bojan Krkic (35e), épaulé dimanche soir par l'Argentin Lionel Messi et le Français Thierry Henry.

Le Barça a produit du jeu mais s'est fait reprendre à une dizaine de minutes de la fin, sur un but contre-son-camp de Lilian Thuram, sous la pression de l'attaquant basque Fernando Llorente (79e). Si le Barça n'a pris qu'un point, Valence n'en a en pris aucun. Le champion d'Espagne 2004 s'est encore incliné à domicile, contre Almeria, et se retrouve 11e du classement, plus près de la zone de relégation que des places européennes. Le public du stade Mestalla de Valence, dans une colère noire, a agité les traditionnels mouchoirs blancs et a réclamé la démission du président Juan Soler et de l'entraîneur néerlandais Ronald Koeman.
Le bilan en Liga de ce dernier, nommé début novembre en remplacement de Quique Sanchez Flores, est plus que médiocre: une seule victoire, trois nuls et six défaites.
Valence, candidat au titre en début de saison, a perdu 10 matches en Liga, dont six à domicile, et affiche une différence de buts digne d'un relégable (-11).