BRUXELLES Quels défauts ont les gardiens qui deviennent entraîneurs ? Sont-ils, par exemple, capables de coacher un attaquant comme il le faut ? Peter Maes : "Je ne suis, en effet, peut-être pas assez fort dans ce domaine. C'est la raison pour laquelle je suis partisan d'un coach spécifique pour attaquants."

Jacky Mathijssen le contredit : "Je n'ai jamais entendu Sterchele, Théréau, Mbonabucya ou Akgül se plaindre. Comme gardien, on sait ce qu'un attaquant fait dans des situations d'un contre un. Mais j'avoue que j'étais content, à Charleroi, de travailler avec Dante Brogno, un ex-attaquant."

Un gardien met-il plus l'accent sur le jeu défensif ? "Absolument pas" , disent nos gardiens.

En effet, l'Italie n'a pas joué un football horrible sous Zoff. Alors que les Pays-Bas n'osent pas attaquer sous Van Basten, un ancien centre-avant...



© La Dernière Heure 2007