Pour sa première sous les couleurs de l'Excel, Mickaël Niçoise veut décrocher les trois points

MOUSCRON Ce soir, les Hurlus se déplacent à Roulers pour une rencontre qui sera une fois de plus particulière pour les Rouge et Blanc. On se souvient que la saison dernière, la défaite (5-0) enregistrée sur la pelouse du Schiervelde avait coû- té la tête de Geert Broeckaert. Cette année, Gil Vandenbrouck a pris les devants en sollicitant son remplacement avant d'effectuer ce déplacement, toujours périlleux pour les Hennuyers. Pourtant, c'est lui qui coachera pour la dernière fois les Hurlus en attendant la prise de pouvoir d'Ariël Jacobs mardi prochain. Pour les joueurs, la situation est assez particulière surtout pour ceux qui ont débarqué au Canonnier durant le mercato d'hiver.

"Pour moi, ce sera mon premier et pour lui, son dernier, explique Mickaël Niçoise. Je regrette un peu son départ d'autant que c'est lui qui avait insisté pour que je vienne à Mouscron et lorsque j'avais discuté avec lui, son discours m'avait séduit. Mais bon, cela fait partie du football et finalement, ce n'est pas si grave puisqu'il restera au club et que nous aurons encore l'occasion de le croiser régulièrement. Ce n'est pas la même chose que s'il avait été viré. J'espère que tout le monde aura envie de réussir un bon truc pour lui afin qu'il quitte la scène sur une bonne note."

C'est vrai qu'une victoire serait un bel hommage à un entraîneur qui a toujours répondu présent lorsqu'il a dû jouer les pompiers de service.

"On a l'intention de réussir un beau truc pour le coach", assure l'ancien joueur du Brussels. "Et puis, il faut garder à l'esprit que cette rencontre servira de base de données pour le nouvel entraîneur. On ne peut pas se permettre de perdre ce match surtout dans le contexte actuel. On sait qu'en cas de défaite, ça va se resserrer derrière et je ne veux pas me retrouver dans la peau d'un barragiste. Lors de mes deux premiers matches avec la réserve, nous avons décroché les trois points de la victoire. Ne dit-on pas jamais deux sans trois ? En tout cas, en ce qui me concerne, je déteste perdre et je suis persuadé que si nous nous montrons plus intelligents qu'eux, nous allons réussir une bonne affaire au Schiervelde."

"Je m'extériorise sur le terrain, pas dans les vestiaires"

La mentalité affichée par la nouvelle recrue mouscronnoise laisse augurer un revirement de situation dans les rangs hurlus après deux rencontres où ils n'avaient pas été à la hauteur. Il faut dire qu'en un peu moins de deux semaines, Mickaël Niçoise semble avoir trouvé ses marques dans le groupe mouscronnois.

"Cela se passe très bien avec mes nouveaux coéquipiers, assure Micka. Même si à la base je suis plutôt quelqu'un de calme et de réservé, je me sens très bien dans le groupe. La semaine, je suis plutôt solitaire et je ne m'extériorise pas vraiment même dans les vestiaires. Je préfère conserver mon énergie pour le match du week-end, c'est la récompense de mon travail."



© La Dernière Heure 2007