S'il est sauvé, Eupen peut se réjouir d'avoir pu compter sur son vétéran

KEHRWEG En misant sur Christian Couturier pour défendre les filets eupenois dimanche après midi lors du périlleux déplacement à Dessel, Marc Grosjean a vu juste car si Eupen est définitivement sauvé aujourd'hui, c'est grâce à son portier. A la 57e minute de ce match capital, Christian Couturier, du haut de ses 35 ans, a en effet sauvé les siens en repoussant un penalty, préservant ainsi le point du match nul synonyme de maintien en division 2. Après la rencontre, la joie était perceptible dans le camp germanophone et les quelques supporters présents en Campine n'épargnèrent pas leur voix pour rendre un vibrant hommage à leur fidèle gardien.

Très satisfait de sa prestation, Christian Couturier, présent depuis dix ans dans l'effectif eupenois, retrouvait une place de titulaire après de nombreuses semaines de disette. Il profitait, en effet, de la méforme actuelle de Dirk Memmer- sheim, auteur de quelques faux pas ces derniers temps.

Nul ne sait dire à l'heure actuelle qui défendra les filets du club la saison prochaine. Couturier, qui livrera face à Renaix sans doute son ultime rencontre sous le maillot noir et blanc, serait sur le départ. Selon le manager du club, le changement serait profitable tant pour le club que pour Christian mais rien n'est encore fait. Memmersheim, quant à lui, ne semble plus satisfaire sa direction comme titulaire.

Quelques pistes sont d'ores et déjà entreprises; le nom de Philippe Jacquemin, actuellement à Spa, circule en coulisses. D'autre part, le club frontalier est à la recherche active d'un back gauche et entend renforcer son secteur offensif même si Keller et Andersen semblent rester; pour ce faire, le staff suit quelques joueurs évoluant en Allemagne. Cette semaine risque d'être décisive, affaires à suivre donc...

© Les Sports 2005