Si Lommel dispose d’évidents atouts, Gilles Colin pointe Eupen comme favori

EUPEN -OVERPELT/LOMMEL Vendredi, durant la conférence de presse, Gilles Colin appelait un de nos confrères. Ce dernier tendait le cornet à Danny Ost qui engageait la conversation avec son ancien élève.

“On peut inscrire 18 noms sur la feuille, c’est bien pour toi” , titillait le coach eupenois.

Sans méchanceté, mais avec réalité, le gaucher ayant perdu sa place de titulaire suite à une blessure.

“L’entraîneur ne me voit que comme arrière gauche et le jeune Lenaerts a su saisir sa chance quand elle s’est présentée” , commentait l’ancien Rouche avant d’analyser le match.

“Notre point fort réside dans notre potentiel offensif, on ne va donc pas nous présenter à Eupen avec la seule optique d’espérer un point. Ce serait prétentieux de dire que l’on va gagner, mais on se déplace avec cet espoir comme objectif.”

Pour l’ancien panda , ce retour aux sources sera une découverte. “J’ai passé d’excellents moments à l’AS, d’où je suis parti en bons termes avec tout le monde. N’y étant plus revenu depuis mon départ, je découvrirai le nouveau stade.”

Une enceinte où forger un résultat sera délicat. “La montée directe était à notre portée et nous avons pris un coup sur la tête en la loupant. Le seul petit point positif est qu’on le savait avant le dernier match à Louvain et on a eu le temps de digérer. Ce qui nous permet d’aborder ce tour final avec une nouvelle fraîcheur mentale.”

Mais… “Un Lepiller dans la forme du tour final de l’an dernier est difficilement arrêtable. Eupen demeure le favori ! Le club promu vient de livrer une saison avec des duels de haut niveau et sait dès lors gérer les événements et la pression médiatique. De plus, tout le monde est mobilisé pour sauver le club. Voilà les avantages d’Eupen.”

Lommel ne viendra cependant pas en victime consentante. “Si les 3 ou 4 joueurs qui portent l’équipe (Dufour, Azevedo, Ketting, Henkens) sont à leur niveau, on peut créer la surprise.”



© La Dernière Heure 2011