Les germanophones ont confirmé à Boussu Dour qu’ils n’étaient pas, pour l’instant, dans leur meilleure configuration


EUPEN Même si prendre un point à Boussu est un bon résultat dans l’absolu, la rencontre des Pandas dans le Borinage ne restera pas dans les annales. “Je n’ai pas vraiment une explication à donner sur notre faible prestation, tant nous avons manqué de productivité à tous niveaux”, avoue Michael Lallemand. “Certes, la pelouse était délicate et le ballon, une catastrophe, mais cela n’explique pas notre prestation trop peu convaincante...”

Bref, beaucoup de déception chez le jeune attaquant eupenois. “Néanmoins, je pense qu’en accélérant un peu les échanges en fin de rencontre, il y avait moyen d’aller mettre un but. Hélas! notre équipe n’a pas été capable de le faire...”

D’un point de vue personnel, on a pu constater que l’entente de l’ex-Rouche avec le Japonais Ibusuki aux avant-postes n’était pas aussi efficace qu’avec Kabasele. “Il y avait un manque d’automatismes entre nous, je le conçois. Christian Kabasele part beaucoup plus dans la profondeur alors qu’Hiroshi demande le ballon dans les pieds. Il est un fait que j’ai plus de complémentarité avec Christian.”

LONGTEMPS INCERTAIN suite à un problème à la nuque consécutif à un télescopage avec le Bruxellois El Banouhi la semaine dernière, Jonas Deumeland fut, une fois encore, le meilleur Eupenois sur la pelouse. “L’état du terrain nous a empêchés de jouer notre jeu au sol habituel ! Nous pouvons être heureux avec le point car les occasions n’étaient pas de notre côté...”

En ce moment, le gardien allemand discute d’une éventuelle prolongation de contrat au Kehrweg. “Il faut demander à mon père car c’est lui qui gère cet aspect des choses avec mon agent.”

Une proposition qui serait trop peu intéressante selon certains échos...

© La Dernière Heure 2013