La Belgique à l'Euro 2021: quart de finale, équipe, dates des matchs, analyse, etc.

Quels ont été les résultats des Diables Rouges ? Quelles étaient les chances de la Belgique de gagner l'Euro 2021 ? De qui était composée l'équipe nationale ? Pour la Belgique, l'aventure s'est terminée en quart de finale. Retour sur cet Euro 2021 !

Les Diables Rouges, bien décidé à ramener la coupe de l'UEFA
©BELGA

L'équipe belge en quart de finale

Grâce à sa victoire contre le portugal, la Belgique a participé aux quarts de finale de cet Euro ! Le 2 juillet, à 21h, notre équipe nationale a affronté l'Italie, en espérant accéder aux demi-finales - ce qui a, malheureusement, été un échec. Pour ce match, tous les regards étaient tournés vers Rodrigo Martinez pour savoir qui remplacerait Eden Hazard, qui avait ressenti une douleur aux ischios en fin de match contre le Portugal, et Kevin de Bruyne, qui n'avait pas pu achever le match à cause de son entorse à la cheville, s'ils ne peuvaient pas jouer lors de cette rencontre. 
Au final, Eden est resté sur le banc, mais KDB est monté sur le terrain lors de ses quarts de finale. Cela n'a pas suffit à l'emporter face à une équipe italienne, visiblement supérieure à la nôtre. La Squadra Azzura s'est imposée avec un 2-1 et, même si de nombreuses occasions se sont présentées, le seul but des Diables a été marqué grâce à un penalty. Il faut dire que l'équipe a également joué de malchance, notamment avec Chadli, monté à la 69è minute et ressorti à peine 4 minutes plus tard. Au final, de cette défaite, on retiendra surtout l'exceptionnelle prestation de Doku, le cadet des Diables. Et puis, il ne nous reste plus qu'à croiser les doigts pour la Coupe du Monde de football 2022 au Qatar !
>> Les statistiques du match Belgique - Italie

Les Diables Rouges en huitième de finale

Grâce à ses trois victoires consécutives en phase de qualification, la Belgique s'était qualifiée de facto pour les huitièmes de finale de l'UEFA Euro 2020. Celle-ci s'est jouée le 27 juin, 21h, à Séville, contre le Portugal. Les Diables les ont vaincus au terme d'un match trépidant : 1-0. Malheureusement, deux de nos Diables fétiches ont été blessés dans la bataille : Eden Hazard et Kevin de Bruyne.

>> En savoir plus sur le Portugal : style de jeu, forme du moment, entraîneur, joueurs stars, etc.

Les matches de la Belgique lors de l'Euro

Les Diables rouges y croyaient ! Après des qualifications brillantes (30 sur 30, meilleure attaque et meilleure défense), la Belgique s'avancait avec des certitudes. Certes, certains cadres comme Eden Hazard ou Axel Wistel étaient moins fringants qu'en 2018, mais collectivement, l'équipe a passé un palier. Avec Kevin de Bruyne et Romelu Lukaku comme porte-drapeaux, l'équipe nationale rêvait d'aller loin. Le premier match des Diables, contre la Russie (3-0), a montré qu'ils étaient en pleine forme, avec un Lukaku prêt à marquer en toute occasion. Le deuxième match, malgré une première mi-temps très inquiétante, s'est également soldé par une victoire contre les Danois (2-1). Idem pour le troisième match de poule contre la Finlande (0-2). 

L'équipe de la Belgique pour l'Euro 2021

Pour cette génération du football belge, il s'agit déjà du troisième tournoi international avec la même colonne vertébrale. Au gardien, on retrouve celui que l'on surnomme El Muro: Thibaut Courtois (Real Madrid). Après une première année d'apprentissage en 2018, l'ancien joueur de Genk s'est imposé comme une référence en Liga. Compétition qu'il a d'ailleurs remportée en 2020. Devant lui, Toby Alderweireld (Tottenham) et Jan Vertonghen (Benfica) font partie des meubles. Les deux Anversois pures souches sont associés à Dedryck Boyata (Hertha Berlin), qui a remplacé Vincent Kompany depuis sa retraite dans l'esprit de Martinez, et au le vétéran Thomas Vermaelen (Vissel Kobe). Sur les côtés, Timothy Castagne Leicester City) prend de plus en plus de place et lorgnait clairement la place de l'ancien incontournable Thomas Meunier (Dortmund). Les deux amis ardennais seront en compétition pour le poste de piston droit. Néanmoins, lors du premier match, Castagne est blessé à la tête à la 27è minute et immédiatement remplacé par Meunier. Son opération sonne le glas de son Euro. À gauche, le polyvalent Thorgan Hazard (Dortmund) s'est imposé durant les deux premiers matchs devant Nacer Chadli (Istanbul BB), qui a pris la relève lors du match contre la Finlande.

Au milieu, les tracas d' Axel Witsel (Dortmund) ont changé la donne. Victime d'une rupture du talon d'Achille, le médian de Dortmund n'a pas participé au premier match et n'est monté qu'à la 59è minute contre le Danemark. Ce qui signifie que Leander Dendoncker (Wolverhampton) a dû boucher le trou béant laissé par le Liégeois. Et ce avec un autre style. Plus énergique et moins dans le contrôle, il évolue plus comme un chien fou que comme une tour de contrôle. À côté de lui, Youri Tielemans (Leicester) s'impose comme le choix le plus logique. Chouchou du coach Martinez en 2018, le Foxes a pris une autre dimension depuis deux ans et son transfert à Leicester. Il a joué tous les matchs de poule, sauf le dernier.

Offensivement aussi, l'entraîneur et sélectionneur national, Roberto Martinez, doit faire face à plusieurs problèmes. À 100%, Eden Hazard (Real Madrid) et Kevin De Bruyne (Manchester City) sont les deux joueurs créatifs de cette équipe. Le premier n'est pas encore à 100% après des blessures à répétitions cette saison au Real Madrid tandis que le second s'est fait cartonner par Rüdiger en finale de Ligue des champions. Pour les remplacer, au moins durant le début de la compétition, le Catalan a misé sur le Colchonero Yannick Carrasco (Atletico Madrid) à la place du Merengue. Tandis que Dries Mertens (Naples) devrait certainement prendre place à côté de lui. En pointe, aucune discussion possible. Le big boss s'appelle Romelu Lukaku (Inter Milan). Incontesté et incontestable après une saison canon à l'Inter, il va porter sur ses larges épaules le poids de l'attaque des Diables rouges. L'attaquant est également le meilleur buteur de l'histoire de la Belgique avec 60 buts en 93 sélections.

Autre phénomène de la sélection: Jérémy Doku (Rennes). L'ailier pousse prend de plus en plus d'ampleur en sélection et Dries Mertens va devoir élever son niveau s'il ne veut pas perdre sa place dans l'équipe. Le Rennais est le plus jeune joueur de l'effectif avec ses 19 petites bougies.

Eden Hazard sera-t-il en forme pour l'Euro avec la Belgique?
Eden Hazard sera-t-il en forme pour l'Euro avec la Belgique? ©BELGA


Le groupe de la Belgique

Les Diables sont logiquement les grands favoris de ce groupe B de l'Euro 2020. Face à eux, ils joueront deux fois contre des équipes qui évolueront devant leur public (Russie et Danemark). Face aux Russes, la sélection nationale a avancé en terre connue. D'abord parce que c'est là qu'ils ont réussi leur meilleur parcours en Coupe du monde en 2018. Ensuite parce que les Diables ont battu la Sbornaïa deux fois en 2019 (1-4 et 3-1). Les deux équipes se sont déjà rencontrées 7 fois depuis 1996 avec un bilan de cinq victoires et deux matchs nuls. La grande star de cette équipe est Golovin. Le meneur de jeu de l'AS Monaco a pour mission d'alimenter le géant de 2,02 mètres Artem Dzyuba. Néanmoins, cette force n'a pas permis à l'équipe Russe de vaincre les Diables, qui ont obtenu un 3-0. Romelu Lukaku a marqué deux fois (10' et 88'), alors que Thomas Meunier inscrivait également un goal à la 34è minute de jeu.

Les Diables ont enchaîné contre le Danemark, l'adversaire qui semblait le mieux armé pour ennuyer le favori du groupe, malgré l'accident d'Eriksen. Cette rencontre s'est déroulée au Parken Stadium Copenhague. Les deux équipes se sont déjà rencontrées 15 fois depuis 1922, le dernier match entre les deux formations a été remporté par Belgique le mercredi 18 novembre 2020 (Ligue des nations A - 6e journée : 4-2). Le match, très émouvant et très fairplay, a commencé sur des chapeaux de roue, avec un premier but marqué par le Danois Yussuf Poulsen dès la deuxième minute de jeu. La première mi-temps a été inquiétante. Les Diables ont été acculés par une équipe danoise énergique, poussée par un public enthousiaste. Heureusement, lors de la deuxième partie du match, l'équipe belge a repris des couleurs et marqué deux très beaux goals (Thorgan Hazard 54' et Kevin de Bruyne 70'), permettant aux Diables de se qualifier de facto pour les huitièmes de finale.

La dernière rencontre du groupe a opposé la Belgique à la Finlande au Stade Krestovski de Saint-Pétersbourg. Les deux équipes s'étaient déjà rencontrées 9 fois depuis 1953, le dernier match entre les deux formations s'est soldé par match nul le mercredi 01 juin 2016 (Matches amicaux A - 30/05/2016 : 1-1). Les Diables n'avaient plus battu la Finlande depuis... 1968 ! La star de l'équipe est Teemu Pukki qui a inscrit 26 buts avec Norwich en Championship et la Finlande est 55e au classement FIFA. Cela n'a pas empêche notre équipe nationale de les vaincre 2-0, au terme d'un très beau match.

Calendrier des matchs la Belgique pour l'UEFA Euro 2020

  • Samedi 12 juin à 21h: Belgique - Russie (Stade Krestovski de Saint-Pétersbourg). Résultat : 3-0 . Doublé de Lukaku (10è et 88è minutes, grâce aux passes de Mertens et Meunier) et but, à la 34è minute, de Mertens.
  • Jeudi 17 juin à 18h: Belgique - Danemark (Parken Stadium de Copenhague). Résultat : 2-1 . Premier but inscrit par le danois Poulsen dès la deuxième minute. Néanmoins, les Diables se sont rattrapés à la 55è minute (goal de Thorgan Hazard, grâce à une passe de De Bruyne) et à la 70è minute (but de De Bruyne grâce à une passe d'Eden Hazard).
  • Lundi 21 juin à 21h: Belgique - Finlande (Stade Krestovski de Saint-Pétersbourg). Résultat : 2-0 . Le premier goal (74è minute) a été inscrit par le gardien de but finlandais, après un tir de Vermaelen. Le deuxième but est marqué par Lukaku, à la 81è minute, grâce à l'intervention de De Bruyne.
  • Dimanche 27 juin à 21h : Belgique - Portugal. Résultat : 1-0, ce qui permet aux Diables d'accéder aux quarts de finale.
  • Vendredi 2 juillet à 21h : Belgique - Italie.

La star de l'équipe: Romelu Lukaku

Romelu Lukaku, le meilleur buteur de l'histoire des Diables rouges
Romelu Lukaku, le meilleur buteur de l'histoire des Diables rouges ©BELGA


Qui aurait misé sur lui il y a encore quelques années? Depuis son arrivée à l'Inter Milan, l'attaquant n'est plus le même homme. S'il a toujours eu cette rage de vaincre, le colosse a fait des pas de géant dans le jeu. Bon dos au but, utile dans le pressing, tueur devant le but... Big Rom' incarne plus que jamais la force de frappe des Diables rouges. Physiquement affûté et rarement blessé au contraire de KDB ou Eden Hazard, Romelu Lukaku a prouvé qu'il était le numéro un et qu'il venait d'une autre planète. Si à une époque révolue certains commentateurs pouvaient remettre en cause son hégémonie face à Batshuayi ou Benteke, plus personne ne le discute désormais. Devenu meilleur buteur de l'équipe belge avec 60 buts en 93 sélections, le Diable Rouge est une référence en Belgique et en Europe. Une chose est certaine désormais: sans un Romelu Lukaku de gala, les Belges n'auront aucune chance à l'Euro.

Néanmoins, Kevin de Bruyne a particulièrement marqué les esprits durant les matches qu'il a joué (dont un où il n'est monté sur la pelouse qu'à la 46è minute). Toujours au bon endroit, maniant le ballon avec une précision chirurgicale, il a été à l'origine de nombreuses passes qui se sont avérées payantes et a lui-même marqué un but impressionnant face à l'équipe danoise.


Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be