Il a fait souffrir la défense allemande par ses accélérations et les chiffres dévoilés donnent une plus belle ampleur à sa performance. Face aux partenaires d'Hummels, le Parisien a battu des records. Il a atteint la vitesse d'Usain Bolt pendant une fraction de seconde, atteignant les 37,57 km/h. Le sprinteur jamaïcain pouvait par contre atteindre une vitesse de 44,7 km/h entre 60 et 80 mètres.

Une prestation à faire pâlir Adama Traoré et Kyle Walker qui avaient atteint une vitesse de pointe de 37,8 km/h en Premier League cette saison, comme le souligne HLN. Si ce n'est que des chiffres, cela prouve que le Français peut compter sur une rapidité incroyable.

Cela n'a pas suffi. Le joueur formé à Monaco a pensé s'offrir son premier but du tournoi d'un superbe enroulé mais il était hors-jeu. S'il était un danger permanent par sa capacité à plonger dans le dos de la défense allemande, il n'a pas su en profiter. Hummels est notamment parvenu à l'arrêter d'un tacle in-extremis.