Les Gallois s’exportent peu. Très peu, même. Ils évoluent presque tous en Premier League ou dans les séries inférieures. Les exceptions ? Gareth Bale va retourner au Real Madrid, alors qu’il vient de passer les douze derniers mois à Tottenham. Mais aussi Dylan Levitt… qui porte la vareuse du NK Istra 1961, en Croatie. Et bien évidemment Aaron Ramsey, qui avait quitté les Gunners pour la Vieille Dame, il y a deux saisons.

Pour ce dernier, le déplacement à Rome sera forcément particulier. Il y défiera plusieurs coéquipiers comme Bonucci, Chiesa et Bernardeschi, alors que Chiellini est forfait pour des problèmes musculaires.

L’ancien joueur d’Arsenal a apparemment bien joué son rôle d’infiltré avant la rencontre de ce dimanche. "Plusieurs joueurs sont allés le voir pour lui demander quelques informations, a concédé Joe Allen en conférence de presse. En face, il y a ses coéquipiers qui jouent à la Juventus mais aussi ceux qu’il a affrontés tout au long de la saison, en Série A."

Un style différent

Contrairement à l’Écosse, par exemple, le Pays de Galles a développé un jeu plus technique et moins dans la tradition britannique. En tout cas lors de la deuxième journée de cet Euro 2020, face aux Turcs (0-2). Un style plus élaboré, grâce notamment à la présence d’Aaron Ramsey et de Gareth Bale.

"L’expérience qu’il a acquise en jouant dans un championnat étranger est importante. Il a découvert une autre manière de jouer et ça l’a certainement aidé à s’épanouir. Et nous, on en profite aussi dans la sélection galloise. Il nous apporte une touche particulière."

Face à la Squadra, le Juventino aura à cœur de confirmer la belle victoire où il avait inscrit le but d’ouverture. "C’est un joueur qui aime les grands rendez-vous, a ajouté Joe Allen. Et la rencontre de ce dimanche, à Rome, en est un. C’est un contexte qui lui convient particulièrement et je suis sûr qu’il se montrera à la hauteur."

Contre les Turcs, les infiltrations de Ramsey avaient fait très mal, même s’il avait gâché deux belles possibilités. "S’il peut reprendre cette performance, ça va poser des problèmes aux Italiens, à coup sûr."