Pour la première fois de son histoire, l'Angleterre s'est qualifiée pour la finale de l'Euro. Dans un Wembley en folie, les Three Lions sont venus à bout de la surprise danoise. La presse anglaise est revenue en long et en large sur cette qualification - sans toutefois s'attarder très longtemps sur la phase litigieuse du penalty accordé à Sterling - et se met à rêver d'un premier trophée international depuis 1966.

"L'Angleterre est en plein rêve", a titré le journal The Guardian, "après un duel intense face au Danemark, l'Angleterre est prête pour sa première finale majeure depuis 1966."

© D.R.

Pour le tabloïd The Sun, cette qualification est sans aucun doute "le meilleur sentiment du monde". Le journal anglais ne masquait pas son soulagement après le but victorieux de Kane dans la prolongation, "Cela faisait une éternité que nous attendions, donc personne n'en voudra à Kane de nous avoir attendu un peu plus longtemps pour marquer le but décisif après le sauvetage de son penalty. Nous, les Anglais, avions l'habitude de rater nos penaltys à la fin de demi-finales mais cette fois-ci, nous nous en moquons."

© D.R.

Pour la presse anglaise en général, cette qualification des Three Lions est une délivrance, eux qui attendent depuis de nombreuses années pour une finale dans un grand tournoi. Un sentiment très bien résumé par la Une du Daily Mirror : "Enfin !", titrait le tabloïd britannique, "Harry [Kane] et ses héros ont battu les Danois... maintenant il faut égaler les immortels anglais de 1966."

© D.R.

Sur sa Une, le Daily Mail a osé le jeu de mot : "Kane you believe it (pour Can you believe it)" avant de souligner la tension qui régnait à Wembley avant la délivrance du but de l'attaquant anglais, "Dans une soirée épique, les Three Lions ont gardé des millions d'Anglais sur le bord de leur siège... avant que Capitaine Harry nous qualifie pour cette historique finale à Wembley."

"L'Angleterre en extase après le rebond d'Harry Kane dans les prolongations pour sceller une victoire épique contre le Danemark. Les Three Lions sont placés pour leur première finale majeure depuis 1966", exulte le Mail qui en profite pour déjà charrier leur adversaire en finale, "maintenant, au tour de l'Italie !"

© D.R.

Pour le Times, "l'Angleterre a écrit l'Histoire", comme l'a titré le quotidien anglais. "Un cri puissant autour du stade de Wembley. Les gens sont sortis en cascade des pubs et bars et ont parcouru les rues du pays. C'était un cri d'euphorie que l'on attendait depuis 55 ans. L'équipe de football d'Angleterre est de retour en finale d'un tournoi majeur pour la première fois depuis 1966 et si cela peut sembler si merveilleux une fois que cela a cessé d'être si angoissant, imaginez le délire si l'Angleterre remporte l'Euro 2020 dimanche", a poursuive le journal anglais.