Huit des douze villes hôtes de l'Euro 2020 de football se sont engagées à accueillir du public durant le tournoi, qui se jouera du 11 juin au 11 juillet prochain, a annoncé l'Union européenne de football, l'UEFA, vendredi, dans un communiqué. Il s'agit de Saint-Pétersbourg et Copenhague, où la Belgique jouera sa phase de groupes, Budapest, Bakou, Amsterdam, Bucarest, Londres et Glasgow. Les décisions concernant les quatre villes restantes, Munich, Rome, Bilbao et Dublin, seront prises le 19 avril.

Dans le détail, l'UEFA explique que Saint-Pétersbourg a confirmé une capacité de 50 pour-cent du stade, avec la possibilité d'augmenter ce nombre pour la fin avril. Budapest a l'objectif de remplir tout son stade, "sous réserve que les spectateurs remplissent les conditions strictes d'entrée". Bakou a confirmé une capacité de 50 pour-cent, les supporters des équipes participantes devant présenter un résultat négatif au test du Covid-19 pour entrer en Azerbaïdjan. 

Amsterdam, Bucarest, Copenhague et Glasgow ont confirmé une capacité de 25 à 33 pour-cent, avec Amsterdam, Bucarest et Copenhague gardant ouverte l'option d'augmenter cette proportion à la fin du mois, "en fonction du développement de leurs programmes de tests d'événements de masse et de l'état de santé général". Londres a confirmé une capacité minimum de 25 pour-cent pour les trois matchs de la phase de groupe et le huitième de finale et "espère confirmer une capacité plus importante pour les demi-finales et la finale fin juin". Rome, où se jouera le match d'ouverture Italie/Turquie le 11 juin, Munich, Bilbao et Dublin n'ont pas encore confirmé la présence de spectateurs. 

"Les quatre villes restantes ont jusqu'au 19 avril pour fournir des informations complémentaires sur leurs projets et les décisions finales seront prises à cette date concernant l'organisation des matchs dans ces quatre sites", a précisé l'UEFA. L'UEFA avait fixé une première échéance ce mercredi aux villes organisatrices, réparties dans douze pays d'Europe, pour préciser la jauge possible dans chaque stade au cours du tournoi. Mi-mars, alors que la propagation de variants plus contagieux du Covid-19 mettait déjà le continent en alerte, le patron de l'UEFA Aleksander Ceferin avait surpris en promettant au journal croate Sportske Novosti que les matchs de l'Euro ne seraient "pas disputés devant des tribunes vides". "Tous les hôtes devront garantir la présence des supporters", avait insisté le dirigeant, alors que l'instance envisageait jusque-là quatre options pour chaque ville: stade plein, 50 à 100 pour-cent de spectateurs, 20 à 30 pour-cent, ou un huis clos.

Lors de la phase de groupes, la Belgique jouera deux matchs à la Gazprom Arena de Saint-Pétersbourg, le 12 juin contre la Russie et le 21 juin contre la Finlande, et une rencontre au Parken de Copenhague, le 17 juin contre le Danemark.