Rome a garanti la présence d'au moins 25 pour cent de public au sein du Stadio Olimpico. La présence de supporters malgré la situation sanitaire est imposée par l'UEFA sous peine de retirer l'organisation des rencontres aux villes concernées. Seules trois des douze villes initialement retenues restent donc sous la menace, à savoir Bilbao (Espagne), Dublin (Irlande) et Munich (Allemagne), avec une décision finale attendue lundi lors du Comité exécutif de l'UEFA.