Consultant pour talkSPORT durant cet Euro, José Mourinho n'a pas caché son étonnement de voir les Bleus sortir du tournoi prématurément face à la Suisse. Le Portugais pointait surtout du doigt la sortie d'Antoine Griezmann, alors que le marquoir affichait 2-3 pour les Bleus. Un remplacement aux lourdes conséquences, puisque Didier Deschamps a ensuite été privé de son leader offensif pour les prolongations, quand les Helvètes sont revenus au score dans le temps additionnel.

"Je crois que la France s'est un peu trop amusée pendant le match. Tu peux t'amuser après, mais pas pendant. (...) Ils ont commis une erreur à laquelle je pense très, très souvent (ndlr: en tant que coach). Quand tu joues un match où aller aux prolongations est possible, il faut vraiment être très prudent avec les changements que tu fais", analyse le Special One.

Selon lui, Deschamps a commis une grave erreur. "Quand tu réalises un changement à la 89e en enlevant Griezmann, l'un de tes meilleurs joueurs qui jouait très bien et faisait la différence, pour Sissoko... Si c’est un match à trois points sans prolongation, c’est OK. Mais quand il y a la perspective d’une prolongation c’est un énorme pari..."

Même si on ne saura jamais ce qui se serait passé avec Griezmann sur le terrain durant les prolongations, le nouveau coach de l'AS Rome pense que ça a plombé les Bleus. Encore plus après la sortie sur blessure de Benzema. "Tu ne peux pas contrôler cette blessure mais tu te retrouves sans tes deux meilleurs attaquants."

"Je pense qu'en ce moment, Deschamps sait qu'il a fait une erreur, ce qui peut nous arriver à tous. Mais quand il existe une chance d’avoir une prolongation, tu ne sors pas l’un de tes meilleurs joueurs", a conclu l'entraîneur aux deux Ligues des Champions.