L'Euro s'est achevé dimanche dernier sur le sacre de l'Italie face à l'Angleterre à Wembley. Si les deux nations étaient régulièrement citées parmi les potentielles finalistes de la compétition, c'est bien la France qui faisait office de grandissime favorite, en tant que championne du monde en titre.

Mais rien ne s'est passé comme prévu pour les Bleus qui ont été sortis sans gloire contre la Suisse aux tirs au but dès les huitièmes de finale. José Mourinho est revenu sur l'Euro de la France et n'a pas été tendre envers Didier Deschamps et ses joueurs.

"En étant arrogante, la France a perdu l'occasion de remporter un nouvel Euro et de réaliser le doublé Coupe du monde - Euro", a expliqué le nouvel entraîneur de l'AS Rome à talkSport, pointant les individualités énormes dans l'effectif français. "Il y a un potentiel incroyable dans cette équipe, sans comparaison possible avec les autres équipes. C'est une meilleure équipe que l'Angleterre, que l'Italie mais le football les as punis. C'était mérité."

Pour Mourinho, les Français ne pouvaient pas perdre face aux Suisses après avoir renversé la rencontre : "Ils ont démarré le match contre la Suisse avec arrogance, cela s'est vu dans la manière avec laquelle ils ont joué. Ils ont été menés, ils ont changé le cours du jeu. Ils ont détruit la Suisse après avoir livré 20 minutes magnifiques, en jouant peut-être le meilleur football du tournoi. Puis le football les a punis, pour la manière dont ils ont célébré, comment ils ont réagi, mais aussi en raison des changements de Deschamps (qui a notamment fait descendre Griezmann pour Sissoko à 3-2, considérant la victoire acquise)"

C'est justement le sélectionneur français qui en a le plus pris pour son grade. Mourinho n'a pas compris ses choix tactiques de fin de match : "Griezmann pour Sissoko, c’est un changement qui est fait en pensant qu’on n’ira pas en prolongations", a expliqué le Portugais. "La France ne peut s'en prendre qu'à elle-même. C'était la meilleure équipe", a-t-il conclu.