Pointés comme étant les grandissimes favoris du groupe A en compagnie de la République Tchèque, du Kosovo, du Monténégro et de la Bulgarie, les Three Lions peuvent décrocher leur billet pour l’Euro 2020 en s’imposant ce jeudi face aux Monténégrins.

Avec 5 victoires et une défaite en République Tchèque (2-1), les hommes dirigés par Gareth Southgate peuvent terminer le travail dès ce jeudi. Pour cela, il leur suffira de prendre le meilleur sur un adversaire classé 61e au classement FIFA et qui, avec seulement trois petits points, ne peut plus prétendre à une qualification.

Sur papier, ce match s’annonce très abordable pour les Anglais qui ont réalisé un véritable sans faute à domicile depuis le début de la phase éliminatoire. Pourtant, un événement encouru plus tôt dans la semaine est venu perturber la préparation du match et montre que tout n’est pas rose au sein de l’équipe nationale. L’ailier de Manchester City, Raheem Sterling, considéré comme le meilleur joueur anglais en 2019, a été écarté pour le match face au Monténégro suite à une altercation avec Joe Gomez, le défenseur de Liverpoool. Cette dispute est survenue ce lundi, au lendemain de la rencontre entre les Reds et les Citizens qui a vu l’équipe de Jurgen Klopp s’imposer 3-1. Le défenseur aurait alors chambré son coéquipier en équipe nationale, mais ce-dernier n’aurait pas apprécié et une violente dispute aurait éclatée. C’est Jordan Henderson, le médian de Liverpool qui a séparé les deux hommes.

Si le coach fédéral a conservé Sterling dans le groupe et qu’il n’est pas impossible de le retrouver sur la pelouse face au Kosovo le 17 novembre prochain, le climat qui règne dans le groupe avant ce duel n’est pas optimal. Des tensions qui ne sont pas sans rappeler celles vécues par la sélection espagnole il y a quelques années, même si la rivalité entre City et Liverpool n’arrive pas à la cheville de celle entre le FC Barcelone et le Real Madrid.

Quoi qu’il en soit, les Anglais devront oublier les récents événements l’espace de 90 minutes s’ils veulent rejoindre la Belgique, la Russie, l’Italie, l’Ukraine et la Pologne parmi les nations déjà qualifiées pour l’Euro 2020.