Contrairement aux Diables rouges, l'arbitre Felix Brych officiera bien en demi-finale de l'Euro. L'Allemand sera aux commandes de la première demi-finale entre l'Italie et l'Espagne ce mardi à 21H.

L'arbitre avait pourtant été fort critiqué pour sa prestation lors du huitième de finale entre la Belgique et le Portugal ne sanctionnant pas plus durement de nombreuses fautes portugaises, notamment celles de Palinha sur Lukaku et De Bruyne ainsi que celle de Pepe sur Thorgan Hazard en fin de rencontre.

Mais l'UEFA n'a pas tenu compte de ces critiques et Mr Brych a bien été désigné pour arbitrer le match entre la Squadra Azzurra et la Roja. Un choix qui ne plait pas à la presse italienne qui n'a pas caché son indignation. Pour le Corriere dello Sport, Rosetti, le responsable en chef italien de l'arbitrage de l'UEFA "a choisi l'un des pires arbitres à sa dispostion."

Le journal italien est revenu sur l'Euro de l'arbitre allemand et ses (trop nombreuses) erreurs lors des quatre rencontres qu'il a arbitré depuis le début de l'Euro. Le Corriere dello Sport est allé encore plus en recherchant dans les archives pour retrouver toutes les rencontres impliquant des équipes italiennes arbitrées par Mr Brych : "Il avait déjà dirigé Italie - Espagne en 2016 : un désastre. Brych est à l'image de l'échec de l'UEFA : pas d'alternative, pas de croissance de l'arbitrage."