Ce mercredi au coup d’envoi, seule la Suède (4 points) sera assurée de disputer les 8es de finale. Pour les trois autres pays, c’est l’incertitude. On fait le point.

La Suède : elle est qualifiée et terminera en tête du groupe si elle bat la Pologne. Si la Suède est battue et que l’autre match se solde sur partage, alors Suède, Slovaquie et Pologne seraient réparties de la première à la troisième place et départagées en fonction des confrontations. Si la Suède perd, elle terminera troisième.

L’Espagne : la Roja sera qualifiée en cas de victoire contre la Slovaquie. Elle sera également qualifiée avec un nul et si la Pologne ne bat pas la Suède.

La Slovaquie : elle n’a besoin que d’un point pour se qualifier. Elle peut encore terminer première du groupe en cas de victoire contre l’Espagne et si la Suède ne gagne pas face à la Pologne.

La Pologne : les équipiers de Lewandowski n’ont qu’une seule option pour se qualifier : battre la Suède.

En cas d’égalité : si la Slovaquie partage face à l’Espagne et que la Pologne bat la Suède, l’Espagne sera éliminée et les trois autres comptabiliseront quatre unités. Ces pays seront alors départagés à la différence de buts dans les rencontres entre elles.

Si la Pologne bat la Suède 2-1, et que la Slovaquie concède le nul, le classement sera : 1. Pologne, 2. Suède, 3. Slovaquie (Suède et Slovaquie seraient derrière la Pologne à la différence de buts et la victoire de la Suède sur la Slovaquie les départagerait).

Si la Pologne bat la Suède par plus d’un but d’écart, et si la Slovaquie concède le nul, le classement sera : 1. Pologne, 2. Suède, 3. Slovaquie.

Enfin, si la Pologne bat la Suède par au moins deux buts d’écart pendant que la Slovaquie concède le partage, le classement sera : 1. Pologne, 2. Slovaquie, 3. Suède.