Une nation qui a décroché sa qualification à l'Euro 2021 au terme d'une campagne plus que prometteuse. La Turquie a fini deuxième de son groupe à deux points de l'un si ce n'est du plus grand favori de cette compétition, le champion du monde en titre, la France. Les Turcs ont accumulé 23 points notamment avec un très séduisant 4 sur 6 face aux Bleus. Les coéquipiers de Burak Yılmaz n'ont essuyé qu'une seule défaite, c'était face à l'Islande, l'autre prétendant des éliminatoires dans ce groupe H. Malheureusement, l'équipe turque a connu une cuisante défaite (0-3) lors de son match contre l'Italie, lors du match d'ouverture de l'Euro, le 11 juin.

L'équipe de Turquie après une victoire
Les Turcs célèbrent un goal en équipe © BELGA

Qui fait partie de l'équipe turque ?

Le point positif à souligner de cette campagne est certainement la défense impénétrable des Turcs. Meilleure défense des éliminatoires, à égalité avec nos Diables Rouges, avec seulement 3 buts encaissés, les filets des rouges et blancs seront difficiles à faire trembler. Notamment grâce à la paire de défenseurs centraux évoluant en Premier League, Kabak (Liverpool) et Söyüncü (Leicester), respectivement 21 et 25 ans. Les deux extérieurs probablement titularisés lors de cet Euro seront Zeki Çelik et Umut Meras évoluant tous les deux en Ligue 1. Autre possibilité pour la charnière centrale, la présence de Merih Demiral, le défenseur de la Juventus cumulait le plus de temps de jeu durant les éliminatoires de l'Euro (890') mais il a essuyé quelques pépins physiques cette saison.

Buteur et défenseur de l'équipe turque sur la pelouse
Çaglar Söyüncü à gauche, Ozan Kabak à droite © BELGA

Au milieu de terrain la Turquie possède différents talents. Placé juste devant la défense, un numéro 6 évoluant à West Brom, Okay Yokuslu. Un créateur dans l'entre jeu au pied droit précis, Ozan Tufan. Et enfin, le plus connu de la sélection turque endosse petit à petit son statut en équipe nationale, c'est lui le danger du pied sur phase arrêtée, Hakan Çalhanoglu.

Joueurs de l'équipe Turque
Hakan Çalhanoglu à gauche, Ozan Tufan à droite © BELGA

A l'avant plusieurs solutions pourraient graviter autour du principal artificier de l'équipe turque, Burak Yilmaz. En joker, deux éléments offensifs pourraient faire leur apparition. Tout d'abord Enes Unal, l'attaquant de Getafe a inscrit 4 goals dans le championnat espagnol. Ensuite le jeune Cengiz Under, grand potentiel turc qui n'a pas été épargné par les blessures du côté de Leicester.

Le joueur clé 

Sacré champion de France avec Lille, Burak Yilmaz est l'homme en forme de la sélection turque. A 35 ans, ce vétéran passé par le big three turc, se bonifie avec le temps comme un grand vin. En championnat, il a été l'un des artisans du titre avec ces 16 goals en 28 rencontres. Tantôt détesté tantôt adulé, le deuxième meilleur buteur de l'histoire de la sélection (29 buts) ne laisse aucun supporter indifférent. L'attaquant lillois sera le meilleur espoir de concrétiser les occasions de l'équipe turque.


Quelles sont les dates des matchs de la Turquie ?

La Turquie a affronté l'Italie, lors du match d'ouverture de l'UEFA Euro 2020, dans le stade olympique à Rome le 11 juin à 21 heures, subissant une cuisante défaite (0-3). Ensuite les Turcs joueront deux matchs dans la capitale de l'Azerbaïdjan,  Bakou. D'abord le Pays de Galles le 16 juin à 18 heures et pour terminer la Suisse le 20 juin à 18 heures.

Supporters Turcs lors d'un des matchs de foot de l'équipe
Les supporters turcs saluent les joueurs au Stade de France. © BELGA

Dans quel groupe se trouve la Turquie ?

La Turquie se trouve dans le groupe A. Elle a inauguré l'UEFA Euro 2020 contre sans doute le gros morceau de la poule, l'Italie. La Turquie a affronté les favoris du groupe A dans le stade olympique à Rome, synonyme de match à domicile pour la Squadra Azzurra. Elle y a perdu, offrant ainsi une option à l'Italie pour les huitièmes de finale. Néanmoins, les Turcs joueront leurs deux prochains matchs à Bakou, un avantage pour l' "Ay-Yıldızlılar" (ndlr : "la lune aux étoiles", en référence au drapeau national turc orné d’une lune blanche et d’une étoile), qui jouera dans un pays allié, l'Azerbaïdjan. 

Les Gallois devraient être les adversaires les plus abordables pour les Turcs, même si l'on peut toujours s'attendre à un éclair de génie de la part de Gareth Bale. Pour terminer en beauté, le match contre la Suisse sera probablement décisif dans la course aux huitièmes de finale. Les Turcs auront fort à faire face aux Helvètes en grande forme durant leurs matches amicaux.   

L'équipe en pleine action
Joie des turcs apres le but de Kann au Stade de France © BELGA

Le 11 de départ attendu du sélectionneur Şenol Güneş

Gardien : Ugurcan Çakir

Défenseurs : Zeki Çelik, Ozan Kabak, Çaglar Söyüncü, Umut Meras

Milieux de terrain : Okay Yokuslu, Ozan Tufan, Yusuf Yazici, Hakan Çalhanoglu, Ilkan Karaman

Attaquant : Burak Yilmaz