Après 200 secondes, Gosens a cru ouvrir le score mais Monsieur Taylor a annulé le but pour une position de hors-jeu de Gnabry. C’est une décision logique de la part de l’arbitre anglais qui a bien tenu son match. S’il ne touche pas le cuir, l’avant participe à la phase et dérange le gardien. De quoi perturber la perception de ce dernier et caractériser la position illicite.

Sur le deuxième but allemand, il n’y a par contre pas hors-jeu comme l’a justement vérifié le VAR.