Le match d'ouverture de l'UEFA Euro 2020 a opposé l'Italie à la Turquie ce vendredi 11 juin. Cette belle affiche a annoncé la couleur pour les deux équipes qui font office de favoris dans ce groupe. Le faux pas de la Russie face à la Squadra Azzura (0-3) a signifié de dire au revoir à la première place. La Suisse et le Pays-Galles semblent moins fringuants qu'il y a quelques années, mais devraient toutefois donner du fil à retordre à leurs adversaires.

Les rencontres historiques entre les équipes du Groupe A

L’Italie et la Turquie s'étaient déjà rencontrées lors d'un Euro. C'était en 2000 et les Italiens s'étaient imposés 2-1, mais les deux équipes étaient parvenues à se qualifier pour le tour suivant. La Squadra azzura a également affronté à de nombreuses reprises les Suisses, qui sont par ailleurs dans leur groupe de qualification pour la Coupe du monde 2022. Cependant, la dernière fois, c'était lors d'un match amical en 2010 qui s'était soldé par 1-1. Autant dire que l'eau a coulé sous les ponts depuis. Enfin, face au Pays de Galles, la seule défaite des Italiens en match officiel remonte à 2002 lors des qualifications pour l'Euro 2004.

Malgré une victoire au premier tour de l'Euro 2008, la Turquie n'aura probablement pas encore oublié la débâcle subie face aux Helvétiques lors du match barrage des qualifications pour la Coupe du monde 2006. Il s'agira par contre du tout premier affrontement entre le Pays de Galles et les Turcs.

3 coéquipiers Suisse et un footballeur turc, lors d'un des barrages, durant lequel l'équipe turque a été éliminée et la Suisse qualifiée.
Après un partage spectaculaire (4-4) à l'issue du match barrage des qualifications pour la Coupe du monde 2006, les Suisses s'étaient finalement imposés au grand dam des Turcs. © BELGA/AFP

La seule victoire galloise face à la Suisse remonte, elle, à 2010 et c'était lors des qualifications pour l'Euro 2012.

Aucun match entre les équipes du Groupe A n'a donc eu lieu récemment. Le mois de juin sera donc l'occasion idéale pour les nations de se jauger entre elles.

Les joueurs-stars du groupe A lors de l'UEFA Euro 2020

Côté italien, le jeune Nicolò Barella, 24 ans, pourrait bien être la surprise de cet Euro 2021. Le milieu de terrain a été l'une des pièces maîtresses d'Antonio Conte avec l'Inter Milan. Impliqué dans 12 buts cette saison (3 goals et 9 assists), Barella pourrait confirmer son beau cru 2020-2021. Le coéquipier du célèbre buteur Lukaku, représente parfaitement le renouveau italien prôné par l'entraîneur et sélectionneur Roberto Mancini.

A 35 ans, Burak Yilmaz sort d'une saison de feu avec Lille. L'attaquant a largement contribué au succès de son club en L1 cette année. Certains l'avaient enterré mais le Turc semble retrouver une seconde jeunesse dans l'Hexagone et pourrait créer la surprise avec la Turquie.

Burak Yilmaz, attaquant et meilleur buteur du Championnat turc, lors d'un des matches amicaux de la Coupe d'Europe des Nations
Burak Yilmaz, 35 ans, grand artisan du titre de Lille cette saison. © AFP

Les Suisses compteront également sur Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri pour faire pencher la balance en leur faveur. Le joueur d'Arsenal sort d'une saison ratée avec les Gunners mais répond toujours présent avec l'équipe nationale. Avec Shaqiri, ils forment les tauliers de l'équipe et devront répondre présents pour tenter d'arracher la qualification.

Enfin, Gareth Bale est évidemment le joueur incontournable de la formation galloise. Sur une voie de garage au Real de Madrid, le joueur semble retrouver des couleurs avec Tottenham, l'équipe qui l'avait déjà dévoilé aux yeux du monde et du football européen il y a quelques années. Depuis quelques mois, Bale évite les blessures et enchaîne les matchs. C'est de bon augure pour le Pays de Galle qui espère évidemment que l'attaquant fera la différence.

Gareth Bale, sur la pelouse, prêt pour la coupe de l'UEFA.
Gareth Bale est de retour en forme après son prêt à Tottenham. © AFP

Le pronostic de la rédaction du groupe A pour cet Euro 2021

La Squadra Azzura constitue une inconnue dans cet Euro 2021. Bien que certains en fasse un lauréat à la victoire finale, le niveau réel des onze de l'équipe est encore mystérieux. L'Italie part cependant avec une longueur d'avance sur ses adversaires. Elle semble inarrêtable et reste maintenant sur une série de 8 victoires consécutives. De plus, avantage non négligeable, les joueurs italiens pourront compter sur le soutien des supporters au stade Olimpico de Rome pour les trois rencontres.

Ayant remporté son match d'ouverture face à la Turquie, l'autre favori du groupe, l'Italie devrait s'emparer de la tête de la poule. Il n'empêche que les joueurs de Roberto Mancini ont dû particulièrement se méfier des Turcs qui réalisaient un bilan positif de 5 matchs sans défaite en 2021. Ceux-ci avaient d'ailleurs réalisé de grosses performances face à la France dans le groupe qualificatif de cet Euro (victoire 2-0 et match nul 1-1).

Derrière ces deux gros morceaux du Groupe A, la Suisse paraît fatiguée et la fin d'un cycle se dessine. De son côté, la hargne du Pays de Galles, qui lui avait permis de réaliser une performance historique à l'Euro 2016 (notamment en quart face à la Belgique...), semble s'être estompée. A moins qu'un certain Gareth Bale ne se présente au sommet de son art, les Gallois ne devraient pas jouer les trouble-fête. Ceux-ci devraient se disputer la 3e place avec la Suisse.

L'équipe italienne, lors d'un entraînement pour la Coupe d'Europe de football
L'Italie peut-elle remporter l'Euro 2021 ? © AFP