Le groupe de la mort. Tout simplement. Avec la France, archi-favorite du tournoi, l'Allemagne, la bête blessée et le Portugal, tenant du titre, les Hongrois ont dû tirer une drôle de tête au moment du tirage au sort. S'ils ont prouvé en 2016 (3-3 contre la Selecao) qu'il ne fallait pas l'enterrer trop vite, les Hongrois sont, sur papier, voués à la quatrième place. Pour le reste, cela s'annonce très compliqué. Car les meilleurs troisièmes des groupes peuvent aussi se qualifier. Une chose est certaine: ce groupe F nous annonce de très belles affiches.

Les rencontres entre les équipes

Les Portugais ont un oeuf à peler contre les Allemands. Leur dernière confrontation date du Mondial 2014. Au Brésil, la Mannschaft avait mis une véritable raclée à la Selecao en match d'ouverture (4-0). Ce qui l'avait emmenée sur le toit du monde grâce à un but de Mario Götze en prolongation lors de la finale contre l'Argentine. Depuis lors, le Portugal s'est relevé en gagnant la Coupe d'Europe 2016 en France. Tandis que l'Allemagne n'a pas encore retrouvé son lustre d'antan. Surtout lors d'une Coupe du monde 2018 où elle aura été sortie dès la phase de groupe.

La Selecao pourra également prendre sa revanche contre la France. Battus par les Bleus à domicile en Ligue des nations (0-1) en novembre 2020, les hommes de Fernando Santos connaissent bien les Tricolores. D'autant plus que les deux équipes évoluent dans un registre relativement identique. Même si la France dispose d'un vivier de talent énorme.

Pour la France, sa particularité est qu'elle a gagné toutes ses dernières confrontations contre les trois équipes du groupe F. Les Bleus ont gagné le dernier match contre l'Allemagne lors d'une rencontre en Ligue des Nations il y a trois ans. Surtout, lors de l'Euro 2016, Griezmann avait notamment inscrit un doublé pour éliminer l'Allemagne en demi-finale. Tandis que sa dernière confrontation contre les Hongrois date de 2005 en match amical (2-1).

La Hongrie tentera de surfer sur son match nul lors de l'Euro 2016 contre le Portugal (3-3). Son seul point glané contre la Selecao depuis 82/83. Pour le reste cela s'annonce difficile. Le pays n'a plus gagné contre la France depuis 76 et 2004 conte l'Allemagne.

Le calendrier du groupe F de l'UEFA Euro 2021

  • Mardi 15 juin, 18h, à Budapest : Hongrie - Portugal
  • Mardi 15 juin, 21h, à Munich : France - Allemagne
  • Samedi 19 juin, 15h, à Budapest : France - Hongrie
  • Samedi 19 juin, 18h, à Munich : Portugal - Allemagne
  • Mercredi 23 juin, 21h, à Munich : Allemagne - France
  • Mercredi 23 juin, 21h, à Budapest : France - Portugal

Les joueurs-stars du groupe F de l'UEFA Euro 2021

Mbappé et Benzema, parmi les favoris de l'équipe de foot de France, prêts pour le Championnat d'Europe des Nations
Mbappé et Benzema, une association qui peut faire des dégâts © AFP

Difficile de choisir tant les stars sont légion chez les Bleus. Mais Kylian Mbappé fait figure d'ovni dans cette sélection. Parfois décrié pour son individualisme, celui qui s'est révélé chez les Tricolores tels un dragster contre l'Argentine en 2018 demeure une référence en Europe. À seulement 22 ans, ses statistiques donnent le tournis. Déjà 234 matchs pour 162 buts et 79 passes décisives. Flashé à 38 km/h un soir d'avril 2019 contre Monaco (la vitesse moyenne d'Usain Bolt (37,58 km/h) lorsqu'il a établi le record du monde du 100m), le supersonique n'a jamais connu d'accroc depuis le début de sa carrière. Avec les Bleus aussi, le gamin de Bondy impressionne. Avec 17 goals en 43 sélections, il est déjà le quinzième meilleur buteur de sa sélection. Son entente avec Karim Benzema et Antoine Griezmann fait peur à tout le groupe F. Et surtout toute l'Europe.

Cristiano Ronaldo, figure célèbre du football européen.
Cristiano Ronaldo, capitaine et meilleur buteur de l'histoire du Portugal © AFP

Pour le Portugal, il ne faut pas chercher bien loin pour trouver la star de l'équipe. D'ailleurs on ne présente plus Cristiano Ronaldo. Si ce n'est pour s'émerveiller de ses statistiques toujours plus impressionnantes. 173 rencontres pour 103 buts en sélection. Des questions? Saison après saison, Ronaldo semble increvable. Comme sa soif de trophées. Meilleur buteur de Serie A avec 29 buts en 33 matchs, CR7 a une nouvelle fois prouvé, si besoin était, qu'il fait toujours partie des meilleurs joueurs de la planète. Avec un Ballon d'Or de retard sur Messi (cinq à six), le Portugais sait qu'il augmenterait considérablement ses chances de soulever ce trophée individuel. De quoi augmenter encore un peu plus sa motivation pour tenter de garder le trophée dans son pays.

Manuel Neuer, avec ses coéquipiers et supporters, sur la pelouse d'un match amical
Le légendaire Manuel Neuer devra faire des miracles au poste de gardien de but © AFP

Dans une autre vie, Marc André Ter-Stegen serait peut-être devenu une légende de la Mannschaft. Un peu façon Mignolet avec Courtois, il a eu la malchance de tomber en concurrence avec un gardien hors-norme. Car oui, le portier du Barça se bat contre un joueur qui a révolutionné son poste. Cet homme, c'est Manuel Neuer. En évoluant très haut dans le jeu, il permet à tout son bloc d'évoluer plus tôt sur le terrain. Blessé entre 2017 et 2018, le gardien est revenu à son meilleur niveau depuis bientôt deux ans. Et il ne laisse que des miettes à ceux qui tentent de se frayer un chemin vers les gants de la Mannschaft ou du Bayern. Capitaine de sa sélection, il tentera de faire jouer son expérience et son leadership pour redonner le lustre d'antan de sa patrie.

Peter Gulacsi
Peter Gulacsi, seule vraie "star" de la Hongrie © AFP

L'effectif hongrois n'est pas composé de stars internationales. Cependant plusieurs joueurs se détachent. Comme l'attaquant Ádám Szalai (70 matches, 23 buts) qui évolue à Mayence. Titulaire au RB Leipzig, Willi Orban fait également figure de taulier en défense centrale. Considéré comme une pépite, Dominik Szoboszlai a dû déclarer forfait pour l'Euro. Finalement, l'élément qui évolue au plus haut niveau n'est autre que le gardien Péter Gulácsi. Formé à Liverpool, le gardien expérimenté de Leipzig a amené son club en demi-finale de Ligue des champions en 2020. Il compte également plus de 160 rencontres à son actif. Certes, il ne fait pas partie du gratin mondial à son poste comme Courtois, Oblak, Neuer ou d'autres mais il dispose d'une sacrée carte de visite. Devant Koen Casteels, il est celui qui a eu le plus de clean sheets cette saison en Bundesliga (15 en 34 matches). C'est lui qui a dû remplacer le légendaire portier au pantalon de jogging Gábor Király. À 30 ans, Gulacsi disputera donc ses premières minutes dans un grand tournoi international.

Le pronostic de la rédaction du groupe D lors de l'UEFA Euro 2021

Sas conteste, la France part archi-favorite dans ce groupe F à trois têtes. Son trio Griezmann-Benzema-Mbappé fait trembler l'Europe. Pour autant, elle a les qualités de ses défauts. À savoir que cette nouvelle association, si alléchante sur le papier, doit encore peaufiner les automatismes. Car ils n'ont été titularisés que deux fois ensemble en préparation. Paradoxalement, c'est... Olivier Giroud qui était parvenu à inscrire deux goals lors de la sortie sur blessure de la Benz contre la Bulgarie. Didier Deschamps va également devoir trouver la bonne formule pour ne pas déséquilibrer son onze. Coman, Dembele, Mbappé, Benzema, Griezmann... il va falloir trouver le juste milieu dans ce réservoir offensif inépuisable. Cependant, la gestion est LE grand point fort de la Desch. Maître dans ce domaine, il ne devrait pas prendre trop de risques car le champion du monde 98 connaît la recette pour gagner. Et avec N'Golo Kanté qui court pour deux, il a aussi des joueurs de devoirs.

Derrière la France, difficile de départager l'Allemagne des Portugais. Petite pièce tout de même sur la Selecao qui part avec plus d'acquis. Car derrière Cristiano Ronaldo, l'équipe est très bien armée. Bernardo Silva, Diego Jota, Bruno Fernandes sont des joueurs qui évoluent dans les plus grands clubs européens. Surtout, Fernando Santos a déjà bâti un collectif qui a connu le succès avec l'Euro 2016 et une Ligue des Nations. En revanche, l'Allemagne semble être en reconstruction perpétuelle depuis près de trois ans. Joachim Löw semble en fin de cycle et aurait certainement dû tirer sa révérence après le fiasco en Russie. Si elle dispose tout de même de nombreux atouts, sa défaite contre l'Espagne 6-0 va certainement encore trotter dans les têtes.

Derrière ces trois monstres, la petite Hongrie semble condamnée à la dernière place. Elle aborde l'Euro sans complexe et n'aura aucune pression dans ce tournoi. Ce qui peut-être un avantage devant les autres grosses nations. Mais sur papier, il n'y a pas photo. Malgré quelques bons éléments évoluant en Bundesliga, elle devra créer la surprise et réaliser un exploit si elle veut vraiment passer en huitième de finale de l'UEFA Euro 2021.

>> Découvrez les autres groupes de l'Euro 2021