La série d’invincibilité compte une unité supplémentaire : voici 31 matchs que l’Italie de Roberto Mancini est invaincue. Et le sélectionneur a affiché un visage franchement soulagé avec cette qualification pour les quarts de finale en poche. Préférant retenir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

“Nous méritons cette qualification même si nous avons encaissé ce but sur corner. On aurait vraiment dû marquer un ou deux buts tôt, avant les prolongations, nous étions fatigués mais notre victoire est méritée”, a-t-il lancé.

Et le technicien de mettre en avant l’implication des éléments entrés en cours de jeu. “Les joueurs qui sont sortis du banc ont eu la bonne mentalité et sont parvenus directement à changer le cours du match. Ils ont été extraordinaires en remplaçant des joueurs qui avaient tout donné. Je savais que ce serait dur, probablement plus dur que le quart de finale. Ce test peut nous faire du bien, il fallait montrer du caractère. J’espère qu’on va revenir à Wembley.”

Et il faudra pour cela battre un morceau encore plus grand. Et l’ancien attaquant de botter en touche : “Le Portugal ou la Belgique ? C’est difficile de choisir. Ce sont des équipes extraordinaires.”