Le match : Les hommes de Löw n'ont pas paniqué.

Alors qu'ils n'avaient pas existé offensivement face aux Français, les partenaires de Kroos ont directement mis la pression sur le but de Rui Patricio. Gosens a cru ouvrir le score après 200 secondes mais il était hors-jeu. Havertz (10e) , Kroos (12e) et Müller (14e) trouvaient le portier portugais. Contre le cours du jeu, Cristiano Ronaldo ouvrait le score 60 secondes plus tard (15e, 1-0) sur un décalage parfait de Jota. Le Turinois était à la base de l'action après avoir récupéré le ballon de la tête.


Ce but ne sortait pas les champions du monde 2014 de leur rencontre. La Mannschaft renversait la rencontre grâce à un Gosens intenable. Il poussait Ruben Dias à dévier le ballon dans son propre filet (1-1, 35e) avant de réitérer sur le csc de Guerreiro (1-2, 39e).

L'Allemagne rentrait dans l'histoire en devenant la première équipe à bénéficier d'un but contre son camp après en avoir concédé un lors du premier match et à inscrire deux réalisations par l'intermédiaire d'un csc dans un même match. Ces deux statistiques resteront anecdotiques. Ils ont surtout montré qu'ils voulaient clôturer le règne long de 15 ans de leur sélectionneur qui cédera sa place à Hans-Dieter Flick à la fin du tournoi.

L'arrière gauche de l'Atalanta Bergame continuait son récital en offrant un assist à Havertz (1-3, 51e) avant de se faire enfin récompenser de ses efforts en trouvant à son tour le chemin du filet d'une tête puissante (1-4, 60e). Sa sortie immédiate laissait perplexe et la fragilité regagnait les Allemands. Jota réduisait le score (67e, 2-4). Le poteau de Sanches (79e) les épargnait d'une fin de match crispante.


Le joueur : Gosens, un récital

Le joueur formé à Vitesse Arnhem a un pied dans tous les buts. Il est à la base de l'action sur les deux premiers et s'offre ensuite un assist et un but. Sa sortie prématurée est difficilement compréhensible. En amenant de la percussion sur son flanc et grâce à sa justesse technique, le piston a régalé et il est incontestablement l'homme du match.

Le chiffre : 22 ans et 8 jours

En inscrivant un but à 22 ans et 8 jours, Kai Havertz devient le plus jeune allemand à inscrire un but lors d'un championnat d'Europe.

Suivez Portugal - Allemagne en direct dès 18h