Si le malaise cardiaque de leur coéquipier en plein match risque de hanter les joueurs danois pendant encore de longues années, l'équipe se remet peu à peu de ce traumatisme. En cinq jours, les footballeurs danois ont réussi à reprendre une vie à peu près normale, pour être prêts à affronter les Diables, ce jeudi à 18h.

Pour aider ses joueurs à surmonter leurs émotions, la fédération danoise a employé les grands moyens. Tout d'abord, elle a accepté de faire une exception aux règles sanitaires en vigueur, en autorisant la famille des sportifs à rejoindre la bulle de l'équipe au lendemain de l'accident d'Eriksen. Un premier soutien moral, qui a fait le plus grand bien à la majorité des joueurs. "Cela m'a fait plaisir", a d'ailleurs admis le coach Kasper Hjulmand.

Par ailleurs, la fédération danoise a également engagé une équipe de quatre psychologues et experts en traumatisme, qui ont suivi de près les joueurs au cours des derniers jours.

Pour ne pas couper le rythme sportif durant un trop long moment, la préparation habituelle des matchs a également repris dès que possible, avec des entraînements et des réunions tactiques au programme. Toutefois, l'équipe ne s'est pas entraînée au Parken Stadium depuis la rencontre de samedi. Ils ont exceptionnellement privilégié le stade de Helsingor, à 45 kilomètres de là, avant d'officiellement retrouver leur stade ce jeudi.

Si la majorité des joueurs du noyau se sent mieux aujourd'hui, certains d'entre eux, comme le capitaine Simon Kjaer, fort impliqué lors du malaise de son ami et coéquipier, sont encore à fleur de peau.

Mais ce jeudi soir, l'équipe danoise veut tourner la page, et il est fort à parier que l'émotion des derniers jours va également booster les joueurs: "Malgré tout, j'ai le sentiment que le Danemark sera capable de transformer les derniers événements en quelque chose de positif. L'équipe est déterminée à faire encore quelque chose de ce championnat européen. Ils veulent rendre Christian fier", a déclaré un membre de l'équipe lors d'une conférence de presse ce mercredi.