"Ce n'était pas simple, c'était le premier match, la Turquie est une excellente équipe. Le public nous a bien aidés, l'équipe a vraiment bien joué." Alors que le score était encore de 0-0 à la pause, l'Italie a fait la différence en seconde période. "Nous sommes heureux", a poursuivi Mancini. "Le facteur décisif a été de faire circuler rapidement le ballon afin d'arriver de l'autre côté avec un homme libre".

Avec cette victoire, l'Italie aligne un 28e match de rang sans défaite, toutes compétitions confondues, et envoie un message à ses adversaires. "Nous avons fait un bon match, c'était important de bien commencer ici à Rome, et je pense que c'était une satisfaction pour tout le monde, pour le public et tous les Italiens. C'était une très belle soirée. J'espère qu'il y en aura encore d'autres comme ça. Un premier pas vers Wembley? C'est encore loin, il en manque encore six...", a conclu le sélectionneur italien.

Auteur du deuxième but, Ciro Immobile estime que l'Italie "a fait son devoir". "Gagner 3-0 avec des supporters finalement dans le stade, c'est encore plus beau", souligne l'attaquant de la Lazio. "Je pense qu'on a eu la patience qu'il fallait contre la Turquie, qui est une bonne équipe. On a été très actif en première mi-temps sans réussir à marquer. En seconde période, ils étaient un peu plus fatigués."